Affaires pâtissières lance la première box « chocolittéraire »

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

La métaphore « dévorer un livre » est une expression courante qu’Emmanuel Allasia, créateur de la gamme de produits d’épicerie fine Affaires pâtissières, a prise au sérieux. Au point de se lancer dans la confection de tablettes de grands chocolats en forme de livres de poche !

Fort du succès de ses deux premières tablettes gourmandes, Il était une fois et Caprice de Sirène, Affaires pâtissières ouvre pour la première fois sa bibliothèque de grands chocolats, sur abonnement : des tablettes de chocolats pure origine ou de couverture, éventuellement bio, toujours pur beurre de cacao.

20180202135604-p1-document-ojxd

(S’)offrir tous les mois une délicieuse parenthèse dans nos vies stressantes

La box « chocolittéraire » Affaires pâtissières s’adresse aux êtres d’émotions et d’intuition que nous sommes.

Emmanuel précise :

Chaque édition est pensée comme une parenthèse réconfortante, une opportunité d’opérer un retour en douceur(s) à soi et aux autres.

Dans la frénésie du quotidien, elle offre un savoureux rituel mensuel à chacun. Un rendez-vous avec l’inattendu, loin de la banalité et de l’ennui. Une échappée, une respiration pleine de poésie et de saveur, nourrissante pour l’âme comme pour le corps.

Il était une fois deux passions, celle pour les livres et celle pour le chocolat

Nées de la rencontre avec un public amoureux des livres et du chocolat, les tablettes de chocolat Affaires pâtissières se présentent sous forme de jolis livres de poche à dévorer.

Ces tablettes poétiques qui trompent l’œil, mais pas le palais, ont été plébiscitées au premier semestre 2018, à l’occasion de la collaboration avec l’une des premières clientes Affaires pâtissières, Sarah, alias Rose Grey Illustrations.

bty

Une box poétique pour voyager et se laisser surprendre

Impossible d’oublier la délicate saveur et le concept des tablettes d’Affaires pâtissières. Pour faire durer le plaisir, l’entreprise a choisi de distiller ses tablettes sur abonnement, à raison de deux tablettes par envoi.

Les tablettes les plus plébiscitées pourront faire l’objet de rééditions, à l’unité ou en assortiments.

Hors abonnement, elles sont même personnalisables dès 10 exemplaires.

bty

Un petit coup d’œil à l’intérieur de la box : 

- Livré de septembre à juin, le colis est garni de deux tablettes, réalisées à la main, illustrées en forme de livres de poche.

- Les tablettes sont élaborées à partir de chocolats pur beurre de cacao et sans arômes artificiels.

- S’y trouve également un dépliant de présentation avec un espace dédié à l’écriture.

- L’emballage utilisé est isotherme et antichoc.

- Les frais de port sont inclus (livraison uniquement en France métropolitaine, Monaco et Andorre pour le moment).

 

Zoom sur les abonnements 

- Abonnement sans engagement : 11,90€ par mois, résiliable à tout moment.

- Abonnements avec engagement : 35€ le trimestre (soit 2% de remise), 70€ le semestre (soit 2%de remise) et 140€ pour douze mois (soit 2% de remise + une surprise de bon goût glissée lors d’un des envois).

 

Calendrier de lancement 

Premières livraisons en Octobre 2018.

Pour accéder aux pré-ventes en cours, puis aux ventes : https://affairespatissieres.com/fr/box-chocolitteraire-mensuelle-resiliable-a-tout-moment-152.html

bty

 

Pour la couverture des tablettes : peintures, dessins et photographies de bon goût

A l’image des peintures, dessins ou photographies qui illustrent généralement la couverture des livres de poches, la collection de tablettes Affaires pâtissières adopte les codes des maisons de littérature.

Après la dessinatrice Rose Grey et les photographes Laurence Chabalier ou Thierry Giraud-Rauch, c’est maintenant au tour de Nathalie Virot d’orner délicatement une série de tablettes Affaires pâtissières.

L’artiste et fondatrice de La Petite Académie, école de dessin, peinture et sculpture s’inspire ainsi de plusieurs tableaux de grands peintres pour donner une saveur particulière à des grands classiques.

D’autres collaborations sont en préparation, notamment avec des musées ainsi qu’avec d’autres créateurs, pour des boxes toujours plus variées, afin de partir à la découverte de nouveaux univers artistiques avec gourmandise.

Oser (re)prendre la plume avec pour prétexte le chocolat

La box Affaires pâtissières est une box créative. Les tablettes proposées se veulent être une source d’inspiration, une passerelle propice à la pensée, à la rêverie et à la créativité.

Chacune suggère à travers un titre et une saveur, une histoire que chacun est libre de se raconter, voire de coucher sur le papier.

Chaque abonné est d’ailleurs libre de partager ses créations via les réseaux sociaux mais aussi par courriel via l’adresse email bonjour@affairespatissieres.com ou encore par courrier en la faisant parvenir  à l’adresse postale suivante : Affaires pâtissières 162 rue des Saignes 69480 Lucenay.

bty

Dans les secrets de la chocolaterie : valoriser le fait main et dépasser les handicaps

La confection des tablettes n’est pas mécanisée.

Emmanuel explique :

Chaque tablette est réalisée à la main et à la demande afin de préserver les propriétés organoleptiques du chocolat, tout en limitant les pertes alimentaires.

Si Emmanuel Allasia confectionne encore lui-même une grande partie des produits, il est épaulé depuis plusieurs années par des travailleurs en situation de handicap. Afin de pouvoir les accueillir et les former sur place, Affaires pâtissières a investi depuis août des locaux plus adaptés au sein de la zone d’activité de Lucenay, entre Lyon et Villefranche-sur-Saône.

 

 À propos d’Emmanuel Allasia, fondateur d’Affaires pâtissières

20180202135604-p2-document-bsuf

Originaire de Marseille et passionné de cuisine, Emmanuel est de nature curieuse et a soif d’apprendre. Il suit, dans un premier temps, des études à EM Lyon Business School, tout en prenant, en parallèle, des cours de philosophie. Il officie également en tant qu’organiste au Temple du Change.

Sa carrière professionnelle débute à l’International Wolf Center aux Etats-Unis, où il s’occupe du marketing et de la communication, puis en organisant des concerts pour l’orchestre du Minnesota.

Au fil de son parcours de l’autre côté de l’Atlantique, Emmanuel prend conscience de la renommée de la culture française à l’étranger.

Alors qu’il intègre la société Accenture à Paris, il est poussé par l’appel de la cuisine et décide, en 2013, à l’âge de 28 ans, de créer son auto-entreprise, tout en travaillant à mi-temps pour la marque l’Occitane.

Installé à Lyon, Emmanuel élabore de nombreuses recettes dans sa propre cuisine. Il déconstruit lui-même les recettes classiques pour les présenter en coffret : macarons et madeleines au gianduja, Paris-Brest, tropézienne, panettone…

En 2016, après trois années de travail acharné, Affaires pâtissières commence à se faire connaître des grands magasins comme BHV ainsi que des entreprises. Il séduit également les gourmands grâce à son site internet avec ses coffrets créatifs, ses mélanges fins, ses fourrages et chocolats.

En proposant aux internautes la première box « chocolittéraire », la jeune société montre une fois de plus sa créativité et son originalité : un atout qui devrait l’aider à devenir l’épicerie fine française de référence pour la pâtisserie créative.

 

Pour en savoir plus

Site web : http://www.affairespatissieres.com

Dossier de presse : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/dp/affairespatissieres.pdf

Contact presse

Emmanuel ALLASIA

Email :  bonjour@affairespatissieres.com

Tél. : 04 74 06 21 65

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>