Animalcom’ : bien communiquer avec les chiens et les chats… cela s’apprend !

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Alors que près d’un foyer sur deux dispose d’un animal de compagnie (source), les propriétaires de chiens et de chats sont souvent désemparés quand leur animal développe d’apparents troubles du comportement : aboiements intempestifs, malpropreté, destructions, désobéissance, agressivité…

En réalité, l’animal exprime tout simplement son mal-être face à un humain qui ne comprend pas, ou qui comprend mal, les messages qu’il envoie.

La situation s’aggrave souvent lorsqu’en croyant bien faire, les propriétaires d’animaux décident de les éduquer en se basant sur les informations qu’ils trouvent sur les forums, les réseaux sociaux,…. Confrontés à des informations contradictoires, ils commettent de nombreuses erreurs et ils finissent par se décourager.

Ce n’est pas un hasard si, en 2016, le nombre d’abandons a augmenté de 24% !  37% de ces abandons (source) seraient en effet liés à un problème de comportement de l’animal.

Sylvie Chaiffre, la fondatrice d’Animalcom’, souligne :

Il y a énormément d’abandons parce que les gens ne s’en sortent pas avec leur animal ! J’ai effectué un grand nombre de consultations : plus d’un millier ! Je rencontre souvent des gens malheureux, désespérés, qui ont déjà essayé beaucoup de choses, qui aiment leur animal mais sont sur le point de s’en séparer car ils ne supportent plus son comportement.

Dans ce contexte, Animalcom’ a décidé d’agir en développant une formation complète de Comportementaliste-Interprète animalier à destination des professionnels ou des personnes en reconversion professionnelle.

L’objectif est de permettre à tous les amoureux des animaux d’exercer un métier passion particulièrement utile : en aidant les propriétaires d’animaux à comprendre leurs chiens, leurs chats ou leurs chevaux, l’éducation devient naturelle, empathique et qualitative… et le nombre d’abandons pourra enfin reculer !

20150916120352-p1-document-eldb

 

Animalcom’ : Il y a urgence à développer une autre relation entre l’homme et son animal de compagnie

Il ne peut pas y avoir d’éducation de l’animal sans travailler au préalable à créer les conditions d’une bonne communication entre l’homme et son animal. Cela revient sinon à poser le toit de la maison sans avoir construit les fondations et les murs !

Il est d’ailleurs très rare qu’un comportement gênant vienne d’un problème que pourrait avoir l’animal. La plupart du temps, ce sont ses relations avec l’humain qui sont en cause. Les animaux sont des éponges à émotion et ils sont perturbés lorsqu’ils ne comprennent pas les messages que leurs maîtres leur envoient.

Il faut bien comprendre que leurs codes sont différents des nôtres ! C’est pour cela que tenter d’éduquer un animal en se servant de la nourriture comme récompense, ou pire en le brutalisant, est totalement dévastateur : les animaux ne sont pas des bêtes de cirque, il faut avant tout agir pour créer une relation respectueuse et qualitative pour développer leur bien-être. Sinon, les troubles de comportements vont empirer !

C’est pour cela qu’Animalcom’ a adopté une démarche spécifique, basée sur le respect réciproque, qui tient autant compte de l’animal que de l’humain.

Sylvie Chaiffre constate au quotidien les bénéfices de cette approche :

En l’espace de 3 semaines, 1 mois, la vie des gens change en même temps que celle de leur animal : la relation s’apaise, ils redécouvrent leur animal différent, et les problèmes sont réglés !

Animalcom’ propose ainsi différentes prestations :

  • formation de Comportementaliste-Interprète animalier
  • consultations en tant que Comportementaliste
  • interprète animalier pour permettre une communication « d’âme à âme »
  • éducateur canin

Focus sur la formation de Comportementaliste Interprète animalier, un métier passion d’avenir

Quand les besoins d’un animal sont respectés, la majorité des comportements dérangeants cesse immédiatement. Le Comportementaliste est un interprète : il décrypte le message derrière le comportement pour rétablir une bonne communication entre les 2 espèces et par là même une relation harmonieuse.

Il s’agit donc d’écouter, de traduire, d’expliquer et de guider pour améliorer la relation entre l’homme et l’animal. Le Comportementaliste-Interprète animalier doit piocher dans sa boite à outils les solutions les plus adaptées à chaque cas.

C’est pour cela qu’Animalcom’ a élaboré une formation particulièrement complète et innovante pour que chacun puisse devenir un excellent praticien. Cette formation est actuellement la seule qui forme les praticiens à exercer leur activité sur Internet. Cela permet ainsi de toucher des propriétaires d’animaux à travers toute la francophonie.

Voici un aperçu des différents thèmes traités durant la formation :

  • l’éthologie : connaître les apports de l’éthologie et les éthogrammes de chacune des espèces (chat, chien, cheval)
  • la psychologie humaine : comprendre le fonctionnement psychique de l’être humain et savoir s’adapter aux différents types de personnalités lors des entretiens
  • la communication : savoir comment communiquer avec l’homme et avec l’animal, adapter son message et utiliser le mode approprié à chaque situation
  • la culture générale : s’ouvrir à d’autres approches, se préparer aux difficultés qu’on peut rencontrer, travailler sur soi et se connaître
  • la pratique professionnelle : trouver la structure juridique qui convient à chacun, savoir développer son entreprise, apprendre à pratiquer autrement, créer son site Internet, développer son activité sur Internet
  • la boite à outils : éléments d’éducation canine, les fleurs de Bach, les soins énergétiques, la gestion des émotions, méditation et développement personnel….

Les (gros) petits plus de la formation Comportementaliste-Interprète animalier d’Animalcom’

  1. Une formation certifiante
  2. Des supports de formation très élaborés : guides électroniques, PDF imprimables, vidéos, conférences interactives, séances de coaching individuelles et collectives, exercices et ateliers pratiques, rendez-vous hebdomadaires en live
  3. Des formateurs permanents spécialisés dans des domaines spécifiques et des experts intervenant ponctuellement sur certains sujets (fleurs de Bach, alimentation animale, kinésiologie, EFT, développement personnel…)
  4. Une pédagogie centrée sur l’action
  5. Une communauté et un forum pour échanger tout au long de la formation
  6. Une formation validée par la présentation d’un mémoire professionnel et une analyse d’entretien comportemental présentée devant un jury
  7. Un véritable suivi et un accompagnement sur-mesure : plusieurs séances de coaching hebdomadaires sur une plateforme de visioconférence, un accompagnement unique pour s’entraîner à la pratique de conseils et l’exercice de véritables consultations, enregistrées et analysées sous la supervision d’un Comportementaliste titularisé…

Animalcom’ : la genèse d’une aventure initiée par la chienne TOSCA

C’est bien connu : les chiens sont les meilleurs amis de l’homme ! Pour Sylvie Chaiffre, c’est une évidence : sans sa chienne TOSCA, elle n’aurait pas parcouru tout le chemin de vie qui l’a conduit à son métier actuel.

Il y a 15 ans, suite à un accident de voiture et à une série de difficultés personnelles, Sylvie traverse une période compliquée. C’est à ce moment là que Tosca, encore chiot, arrive dans sa vie !

Sylvie se souvient :

J’ai voulu faire un minimum d’erreurs. Je me suis donc inscrite dans un club d’éducation canine avec mon petit bout de 2 mois. Mais là, j’ai très vite déchanté. J’ai compris que cela ne convenait ni à elle ni à moi.

Mais Sylvie ne baisse pas les bras. Elle lit tout ce qu’elle trouve sur le sujet et recherche d’autres solutions. C’est donc grâce à Tosca qu’elle découvre et se forme au métier de Comportementaliste puis élargit ses compétences en approfondissant la communication animale pour créer le métier de Comportementaliste-Interprète animalier.

Aujourd’hui, Avec Animalcom’, Sylvie aide des centaines d’animaux et leurs propriétaires afin d’éviter les abandons et les euthanasies. Elle a aussi changé sa relation avec ses chiens pour toujours plus de respect et de compréhension dans nos différences. Un sens de l’écoute qu’elle transmet à tous ceux et celles qui suivent ses enseignements.

A propos de Sylvie Chaiffre, la fondatrice d’Animalcom’

sylvie et namaste1

Sylvie Chaiffre est spécialiste de la relation Homme-Animal avec le chien, le chat et le cheval.

Plutôt que le terme de Comportementaliste, trop vague, elle préfère utiliser celui d’ « Interprète Animalier » pour parler de son métier car il met bien l’accent sur sa passion : la communication entre l’homme et l’animal. Au fil de ses différentes formations, de ses nombreuses lectures et expériences quotidiennes, elle a en effet développé une approche spécifique.

Sylvie confirme :

Mon rôle est vraiment celui d’un interprète : je traduis les messages entre 2 espèces dont les codes de communication sont différents et qui souvent ne se comprennent pas dans leurs messages.

Pour elle, interprète animalier n’est pas un métier, c’est une véritable vocation !

Sylvie a en effet une très longue expérience de la relation avec les animaux. Depuis sa naissance, elle vit entourée de nombreux animaux :

  • 26 chiens de toutes races ont partagé sa vie et elle en a 7 aujourd’hui, tous issus de retraits pour maltraitance
  • 10 chats
  • 3 chevaux
  • et tous les animaux qui ont croisé sa route et qui avaient besoin d’aide : lapins, cochons d’inde, hamsters, tourterelles, perruches….

En parallèle, Sylvie a exercé dans les refuges animaliers en tant que bénévole ou stagiaire pour nettoyer les boxes, promener les chiens et les placer. Par la suite, elle est devenue enquêtrice pour suivre les placements et retirer les chiens maltraités.

Pendant 3 ans, elle s’est formée en tant que Comportementaliste. Elle s’est lancée en tant qu’indépendante en 2009 mais, toujours avide de se perfectionner, elle a continué à apprendre. Sylvie s’est ainsi spécialisée dans la relation enfant-chien (elle y a notamment consacré son mémoire). Elle s’est également formée en tant qu’éducatrice canine.

Par la suite, Sylvie s’ouvre à une autre forme de communication, via des lectures, la participation à de nombreux séminaires et une expérimentation pratique : la communication animale.

Depuis elle a considérablement approfondi ses connaissances dans ce domaine. Un savoir qu’elle souhaite désormais transmettre à d’autres propriétaires d’animaux !

Sylvie précise :

Je propose aujourd’hui des séminaires et un programme sur Internet sur ce sujet et j’ai écrit un livre « communiquez d’âme à âme » avec les animaux en 2016.

Sylvie n’a toutefois pas oublié son engagement en tant que bénévole. Depuis qu’elle est Comportementaliste et éducateur canin, elle intervient auprès des adoptants pour les aider à intégrer le mieux possible leur chien dans leur vie et éviter les retours car beaucoup de ces chiens ont des séquelles causées par le traumatisme de l’abandon.

En septembre 2017, elle a créé l’association Comportementalistes pour tous, qui regroupe des Comportementalistes Interprètes animaliers diplômés et des étudiants suivant la formation de Sylvie. Tous ces professionnels bénévoles donnent des conseils et consultations dans le but d’aider les propriétaires d’animaux à résoudre les problèmes de comportement qu’ils peuvent rencontrer. 50% des recettes sont reversées aux associations de protection animale pour aider les refuges à accomplir leur mission.

Pour en savoir plus

Site internet : http://sylviechaiffre-animalcom.com/

Formation de Comportementaliste animalier : http://sylviechaiffre-animalcom.com/formation-comportementaliste-interprete-animalier

Contact presse

Animalcom’

Sylvie Chaiffre

E-mail : sylvie@animalcom.net

Tel : 06 20 54 56 48

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>