Elodie Martelet en concert à la Flèche d’Or le 18 mai 2016

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Elodie Martelet, demi-finaliste de The Voice 3, a marqué les esprits du jury mais aussi et surtout du public. Actuellement en tournée dans toute la France avec la comédie musicale Résiste, coécrite par France Gall et Bruck Dewit à partir des succès de Michel Berger, Elodie Martelet arrive à Paris.

Le mercredi 18 mai prochain, la jeune artiste défendra sur la scène de la Flèche d’Or, en live, son tout premier album intitulé « L’Affec-Tueuse ».

Une seule date à retenir : le 18 mai 2016

20160310161243-p4-document-zpfy

Le 18 mai prochain, dans la mythique salle de la Flèche d’Or, près de 500 privilégiés auront l’occasion de découvrir un concentré de son talent et un véritable recueil de ses différentes influences musicales.

Les chansons présentent sur l’album « L’Affec-Tueuse » et bien d’autres inédites ont été spécialement revisitées en vue de ce concert et de la tournée à laquelle elle aspire.

Cette jeune auteur-compositeur et guitariste profite d’une pause dans la tournée de la comédie musicale Résiste pour revenir vers son public. L’occasion pour cette étoile montante de la scène française, de le surprendre et de le séduire affec-tueusement !

L’Affec-Tueuse : l’album qui révèle l’artiste

album

Cet album renferme la personnalité, le vécu, les goûts et les folies de la jeune chanteuse de 20 ans.

C’est au printemps 2015, au studio « LA FABRIQUE » à Saint-Rémy-de-Provence, qu’Elodie Martelet pose son baluchon et sa guitare pour y enregistrer son premier opus en condition live. Entourée d’une équipe de musiciens talentueux et confirmés, épaulée par l’ingénieur du son Christophe Battaglia, la pétillante aixoise joue avec les mélodies qui glissent entre univers rock, ballades folk et détours jazzy avec une formidable maturité pour un premier album.

Douze titres pour autant d’épisodes d’une jeune vie déjà bien remplie, supportés par une voix puissante et sensible, et servis par des textes écrits dans la langue de Molière. Une prise de risque payante pour un premier essai transformé avec brio pour ce road-trip musical.

Une pincée de Selah Sue pour le flow, un soupçon de Brigitte pour les ambiances Cabaret, une larme d’Alanis Morissette pour le rock enjoué… Les influences éclectiques ne manquent pas pour pimenter l’univers singulier de ce jeune diamant encore brut.

Sonorités vintage, ambiance tantôt feutrée, tantôt débridée, cette « Affec-Tueuse » a tout d’un film de Tarantino : cinématographique, l’hémoglobine en moins, la fraîcheur et la légèreté en plus.

Elle précise :

J’ai pu faire la musique que je souhaitais, cet album est comme moi, plein de nuances et de couleurs. J’aime tous les styles de musique, je n’ai pas pu choisir!

Interviewé par France Bleu Provence, Christophe Battaglia confie :

J’ai vu son côté authentique lorsqu’elle m’a montré ses vidéos, c’est pour ça que nous avons enregistré à La Fabrique, en live. Ce qu’il y a d’assez fabuleux sur cet album, c’est que nous avons gardé la voix « live » sur quatre titres, ce qui est assez rare, je tiens à le souligner.

Mis en lumière par une belle campagne de promotion régionale, l’album de la jeune artiste « L’Affec-Tueuse » sort le 25 septembre dernier. Afin de marquer le début de cette nouvelle aventure la salle du Dock des Suds à Marseille l’accueille en grandes pompes pour un concert survolté.

Elodie Martelet, une chanteuse en puissance aux multiples couleurs musicales

elodie2

La musique et Elodie Martelet se rencontrent très tôt, mais c’est à l’âge de 10 ans, qu’elle décide d’apprendre à jouer d’un instrument et choisit la guitare pour s’accompagner. Son histoire commence en 2012 alors qu’elle est au lycée. Afin d’obtenir de la matière pour réaliser son TPE sur le thème de la musique de rue, elle interviewe des musiciens. C’est ainsi qu’elle fait la connaissance d’un percussionniste qui répond à toutes ses questions. Intrigué, il vient l’écouter chanter quelques jours plus tard dans un petit bar acoustique. Dès cette fameuse soirée, il choisit de la prendre sous son aile et l’invite à jouer dans les rues et sur les places d’Aix-en-Provence.

Elle précise :

J’ai des souvenirs absolument magiques de nos concerts de rue. Je revois tous ces visages, ces gens juste heureux d’être là, les enfants dansant devant nous… Tout est dans l’émotion, le regard ! Ma passion pour la scène est née dans la rue.

De nombreuses scènes ouvertes s’enchaînent. Elodie Martelet à la guitare lead, toujours accompagnée d’un Cajon et d’un guitariste, le trio reprend de grands standards français et anglais.

Entre 2013 et 2014, encouragée par ses amis musiciens et ses proches, elle finalise ses compositions. En premier lieu et afin de les tester, elle les joue dans la rue. Elle est alors loin de se douter que quelques mois plus tard, elle foulera sa première scène devant plus de 400 personnes lors d’un festival. Le public est séduit et les critiques sont excellentes. L’année suivante, c’est en première partie d’Axel Bauer qu’elle remonte sur les planches en tant « qu’artiste espoir ». L’équipe de Bruno Berberes la remarque, la propulsant dans l’aventure The Voice. Aux auditions à l’aveugle elle a le choix entre les quatre coachs et choisit Mika qui va lui permettre de se révéler.

Elodie souligne :

Mika a toujours choisi pour moi des chansons que je ne pensais pas pouvoir chanter, un challenge constant qui me demandait beaucoup de travail. J’ai énormément progressé lors de cette émission, un tremplin fantastique lorsque l’on est bien entouré.

Elodie Martelet en retire une nouvelle approche du travail et de la musique. Son groupe évolue : le percussionniste laisse sa place à un batteur, puis le groupe accueille un bassiste et deux choristes. Depuis, sa musique ne cesse d’évoluer. Elle organise ses propres concerts, devient intermittente du spectacle et intègre la formidable troupe de la comédie musicale de France Gall Résiste. Forte de toutes ces expériences, elle est aujourd’hui très fière de se lancer dans sa carrière solo.

20160310161243-p5-document-tibl

« L’Affect-Tueuse », un album et un concert à faire découvrir

L’album dégage de très belles émotions mais c’est sur scène qu’elle se révèle ! Espiègle, drôle et généreuse, elle ne laisse personne indifférent.

Lors de ce concert, la presse et les médias sont invités à se faire une idée de son talent et de son univers musical en découvrant cette artiste sur scène. Une découverte à partager ensuite librement sur les ondes ou sous forme de divers projets éditoriaux.

La chanteuse conclut :

J’ai hâte d’être à ce soir-là pour partager ma passion mais en même temps j’ai un trac fou !

Pour en savoir plus

Site Internet : www.elodie-martelet.com/#!boutique/rb2ic

Page Facebook : www.facebook.com/ElodieMarteletOff

Dossier de presse : https://issuu.com/elodiemartelet/docs/dossier_de_presse

Pour assister au concert / Contact Presse

20160310161243-p1-document-usmm

 

 

 

Attachée de communication

Catherine Bibeyran

Mail : contact@elodiemartelet.fr

Tel : 0663572355

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>