Fripnart, la fripe, c’est chic !

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Le nombre et l’ampleur des manifestations ayant eu lieu en marge de la COP 21 l’ont encore démontré, les Français sont très attachés au respect de l’environnement, au refus du gâchis et à toutes les actions individuelles menées pour le bien collectif. Tant d’actions majeures et visibles qui sont également soutenues par des actes locaux plus modestes mais tout aussi importants pour la planète.

C’est tout l’enjeu de Fripnart : un concept innovant de collecte/vente de vêtements d’occasion et neufs.

20160111165621-p1-document-ovko

La France et la mode responsable, une histoire d’amour qui se construit

Les Français ne s’en cachent pas ; même s’ils se sentent de plus en plus citoyens du monde dans leurs actions, ils restent malgré tout des consommateurs, avec leurs rêves et leurs exigences.

C’est particulièrement le cas dans le domaine de la mode, du textile et des vêtements. La France est un pays pionnier en matière de mode et ses habitants en suivent parfaitement les différentes vagues. Ils sont à la fois très friands de nouveautés, aiment renouveler leur garde-robe tout en maintenant leurs exigences au niveau de la qualité des produits et de leurs finitions.

Pourtant, derrière ce monde de beauté et d’apparences se cachent tous les dégâts environnementaux occasionnés par la production et la confection textile. Gaspillage, surproduction, déchets…

Comme dans le conte amérindien du colibri, des Français innovent et développent chaque jour des projets pour eux-aussi, à leur échelle, «  faire leur part ».

Partant du constat qu’en France, chaque habitant achète en moyenne 11 kg de textile et qu’il jette ou met en collecte environ 8kg de textile par an, Sébastien Maupas, entrepreneur du Jura, a décidé de lancer Fripnart, un concept innovant de collecte et de vente de vêtements d’occasion et neufs.

20160111165621-p3-document-igns

Fripnart : « La fripe, c’est chic ! »

Fripnart est une Friperie Solidaire qui n’hésite pas à s’annoncer et à se placer comme un véritable défenseur de l’environnement.

Le principe de l’entreprise est basé sur la vente de vêtements d’occasion issus de rachats directs auprès de la clientèle. Après un tri et des contrôles rigoureux, les vêtements et textiles récoltés sont sélectionnés pour leur qualité irréprochable et proposés de nouveau à la vente : un nouveau souffle pour des vêtements de seconde main.

Vêtements d’occasion et neufs, pour homme, femme et enfant, jeans, robes, ensembles, lingerie… Fripnart propose toutes sortes de vêtements de qualité et permet à tout un chacun de renouveler sa garde-robe à « prix mini » ou même de craquer pour un article original et unique sans débourser une somme colossale.

Fripnart c’est :

La mise en avant de valeurs humaines avant tout : entre-aide, solidarité, contact

L’envie de faire découvrir une opportunité éco-citoyenne et développement durable.

L’insufflation d’un nouveau dynamisme à un tissu social fragilisé.

Le partage d’une grande aventure humaine entre la clientèle et les salariés.

L’assurance de réaliser des achats de qualité, à prix malin en intégrant un circuit intelligent.

Parce que chaque vêtement a droit à un second souffle

20160111165621-p7-document-lyusFripnart incite les consommateurs à adopter un mode de consommation original, éco-citoyen, basé sur la réutilisation et dans une démarche de développement durable.

Fripnart souhaite développer des partenariats avec des écoles. Le principe est simple : une école organise une collecte de vêtement auprès de ses parents d’élèves, Fripnart rachète ses vêtements donnés par les familles, permettant à l’école de récolter quelque argent pour remettre à flot sa coopérative ou pour se lancer dans de nouveaux projets scolaires.

Fripnart souhaite développer largement ce type de partenariat de collecte gagnant/gagnant qui permet de financer des projets pédagogiques, associatifs mais aussi particuliers utiles à tous.

Le site Fripnart annonce :

En achetant chez Fripnart, vous contribuez au respect de l’environnement en repoussant ainsi le recyclage de ces vêtements d’occasion, qui pour la plupart sont devenus trop petits ou qui auraient été jetés à la poubelle trop tôt. Grâce à cette manière de consommer associant mode et développement durable, Fripnart donne priorité à la réutilisation et aux petits prix, tout en sensibilisant sa clientèle à l’acquisition de comportements respectueux de l’environnement.

Les vêtements récoltés sont soit recyclés, soit redistribués principalement sur le continent africain, tandis que le reste est commercialisé dans la boutique Fripnart à Poligny.

Fripnart s’adresse aux particuliers mais aussi aux professionnels tels que les revendeurs, les boutiques… La livraison est effectuée par La Poste sous 48h et de nombreux modes de paiement sont acceptés (CB, Paypal, virement ou encore chèque). Fripnart donne la possibilité à ses clients de préparer eux-mêmes leurs commandes sur place en choisissant leurs articles soit au kilo, à la tonne ou à la pièce, que ce soit dans son Showroom de Poligny (39) ou sur son site internet www.fripnart.com.

L’initiative d’un homme qui bénéficie à tous

VLUU L100, M100  / Samsung L100, M100

Sébastien Maupas, 37 ans, est le gérant de Fripnart.

D’abord agent polyvalent au sein de Association de Lutte Contre le Gaspillage, il y fait ses armes et se forme à toute une palette de fonctions : gestion de la caisse, atelier de fripes, étiquetage et mise en rayon.

Les grands projets sont souvent issus de simples rencontres. En 2008, Sébastien Maupas discute avec un habitué des voyages en Afrique qui lui révèle combien le marché de la fripe y est important, rentable et grandissant. Cette annonce est pour lui une révélation. De cette rencontre fortuite naît le projet Fripnart. Après seulement quelques années d’activité dans ce domaine et suite à de fortes demandes de vêtements pour enfants, l’idée lui vient de collecter du textile dans les écoles.

D’abord en auto-entreprise pendant 5 ans, il vient de transformer Fripnart en SARL.

A long terme, Sébastien Maupas ambitionne de développer davantage de partenariats, notamment avec des pays d’Afrique et d’Europe de l’Est. Il souhaite collecter le plus de textile possible au sein des écoles et autres établissements afin de parvenir à créer des emplois.

L’agrandissement de la structure pourrait voir la création de nouveaux postes tels que ceux d’agent de tri et manutention, vendeur, secrétaire, encadrants… Un atelier de réfection et de couture pourrait aussi voir le jour, une manière de réutiliser les vêtements et tissus non commercialisables en l’état.

Pour en savoir plus

Site Internet : http://info.fripnart.com

Facebook : http://www.facebook.com/fripnart

Contact Presse

Sébastien Maupas
E-mail : contact@fripnart.com
Tél. : 06 11 10 71 76

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>