Paris de la Grande Guerre : une visite insolite en mémoire de « la Der des Ders » à Paris

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

2014 sonne l’heure du centenaire de la Première Guerre Mondiale. Celle qu’on surnommait la « Der des Ders » fut en réalité une première dans bien des domaines : plus de 70 millions de soldats mobilisés, création de nouvelles armes, première guerre photographiée et filmée, inventions meurtrières.

Dans nos esprits, cette guerre est donc inévitablement symbole d’exterminations, de souffrance et de pertes matérielles et humaines sans précédent.

Mais on pense rarement à la vie quotidienne, aux innovations et aux bouleversements que cette guerre a déclenché. En effet, en 1914 et pendant 4 ans, 3 mois et 9 jours, la vie continue et s’organise.

Les Visites de Théo ont lancé la visite Paris de la Grande Guerre : une visite qui fait redécouvrir Paris 100 ans plus tôt.

Denise a participé et raconte,

Cette visite est pour moi une autre façon d’appréhender cette période de l’Histoire via des anecdotes. La mémoire des lieux nous renvoient quelques grandes pages de 14-18. Ce que j’ai apprécie c’est qu’on ne tombe pas dans la narration funeste ni dans l’énumération de morts.

01

Paris de la Grande Guerre : retour vers nos anciens

Evidemment la Première Guerre Mondiale, vous la connaissez !…

… Mais, êtes-vous sûr de vraiment bien la connaître ? 

20140721182219-p7-document-sskw

De l’Hôtel des Invalides à la tombe du soldat inconnu, durant une promenade de 2H, la visite nous transporte à travers quelques grands événements qui ont marqué la capitale de 1914 à 1918. Outre les scènes cauchemardesques du front, celle-ci nous évoque également « l’arrière » tel que la vie des parisiens et des poilus, blessés, ou en permission durant ces années de guerre.

Les monuments sont le fil conducteur de la visite et permettent la narration de nombreuses anecdotes : les taxis de la Marne, l’arrestation de Mata Hari, le choix du soldat inconnu, les bombardements, le travail et les loisirs des parisiens etc.

Patrick, a participé et confie,

J’ai vu les monuments de Paris et 14-18 autrement loin des champs de batailles dans une capitale qui a dû s’adapter. On apprend que l’un des plus beaux ponts de Paris est le symbole d’une alliance entre deux états alliés, que le café viennois devient liégeois dès les premiers mois de guerre pour honorer le courage des belges devant l’assaut ennemi, que les « gueules cassées » sont à l’origine d’une tombola nationale etc.

Rythmée par les anecdotes, cette balade unique permet aussi de redécouvrir les richesses architecturales de Paris.
Aux sources de l’inspiration pour le montage de la balade, le Paris de la Grande Guerre : rendre hommage aux poilus, aux femmes et aux enfants de l’époque et redécouvrir l’un des plus beaux quartiers de Paris. Une visite originale et insolite qui vous présente l’essentiel sans oublier l’inédit.

20140721182219-p1-document-bzdc

 

A propos des Visites de Théo

En 2008, Les Visites de Théo, lance des parcours uniques dans Paris.

Sous le nom de « PARIS criminel, un alibi pour visiter Paris autrement », la série Paris criminel propose « Au fil des plus fameux faits divers de l’histoire criminelle, du Moyen-Âge à nos jours, de redécouvrir les lieux de crime, de torture et d’exécution relatifs aux quartiers de Paris » au travers de 4 balades :

- Visite Paris Policier
- Visite Paris Assassin
- Visite Paris Meurtrier
- Visite Paris Justicier

02

En savoir plus

Site web : http://www.lesvisitesdetheo.com/

Visite de Paris de la Grande Guerre : http://www.lesvisitesdetheo.com/detail_visite.php?id_news=23

Contact presse

Dorothée Hervin

Email : infos@lesvisitesdetheo.com

Téléphone : 06 52 81 82 16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>