Purifier l’air, une urgence pour les sites industriels des plus modestes aux plus importants

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

La pollution, c’est l’affaire de tous ! Pour permettre aux industriels d’accéder à des solutions de traitement de l’air innovantes et accessibles, Web’Air a développé des services et produits privilégiant les solutions de récupération des COV. Ils sont destinés à traiter tous les débits d’air, y compris les plus faibles de 50 à 5000m/h.

20141008131624-p1-document-oxuz

Web’Air : « Il faut continuer à réduire les émissions polluantes malgré la compétitivité globale et la désindustrialisation de l’Europe »

De la dégradation forestière à la pollution photochimique en passant par la destruction de la couche d’ozone stratosphérique et par l’effet de serre pour l’environnement, de l’éruption cutanée à la génération de cancers pour l’homme… Face aux impacts de la pollution et notamment des Composés Organiques Volatils (COV), le traitement de l’air est un enjeu primordial pour notre avenir.

Selon les chiffres 2013 de la Commission européenne, « les coûts directs liés à la pollution de l’air, y compris les dommages causés aux cultures et aux bâtiments, s’élèvent pour la société à environ 23 milliards d’euros par an ». Combattre la pollution représente également un enjeu économique en permettant de gagner en productivité et en compétitivité, avec par exemple la diminution des jours de travail perdus, ou encore la récupération de solvant en vue d’une revalorisation du produit.

Damien Weber, ingénieur à la direction de Web’Air souligne,

Les rejets industriels et la qualité de l’air en général sont devenus des préoccupations sanitaires et environnementales majeures vers la fin des années 80, date à laquelle les rejets des COV ont commencé à être quantifiés. Si la liste des produits gazeux classés dangereux par l’OMS s’allongent, (rendant la législation de plus en plus restrictive au regard des émissions), la problématique des particules fines n’en n’est qu’à ses balbutiements à tous points de vue, métrologie, impact sanitaire, méthodes de captation et par voie de conséquence, législation.

Les brouillards d’huile émanant des industries manufacturières et agro-alimentaires qui sont techniquement des particules fines liquides et/ou solides, sont clairement identifiés comme nocives pour l’Homme et nous pouvons agir pour les traiter.

Web’Air, des solutions innovantes et optimisées pour tous

Spécialisée dans la dépollution de l’air, la société Web’Air développe des procédés innovants mettant en œuvre des technologies d’absorption et de filtration humide au service du piégeage des aérosols, solvants et solvants chlorés, composés organiques volatils, brouillards d’huiles, poussières, particules fines et très fines et rejets olfactifs divers. Ses solutions de traitement de COV et particules s’adressent à l’industrie chimique, pharmaceutique, manufacturière, agroalimentaire et agro-industrielle.

20141008131624-p4-document-kepn

Pour garantir des solutions innovantes et optimisées, la société travaille principalement sur les technologies de « récupération » (par opposition à la destruction) de telle sorte que les gaz et particules sont récupérés sous formes solide ou liquide et sont soit directement réutilisées sur place, soit revalorisés énergétiquement, soit pris en charge par les filières de traitement pour recyclage. Avec pour leitmotiv l’alliance de l’expertise et l’accessibilité du système de dépollution, Web’Air s’attache à concevoir des systèmes modulaires qui s’adaptent au plus grand nombre de cas.

Damien Weber poursuit,

Les petites sources de polluants sont très nombreuses en France. Il est donc indispensable que les entreprises, quelle que soit leur taille, puissent accéder économiquement aux systèmes de traitement de l’air. Or, pour des faibles émissions polluantes, les solutions sont généralement chères du fait que chaque cas est unique et il est souvent nécessaire de mener des études et des essais industriels avant d’installer le système le plus adéquat. C’est pourquoi, nous avons décidé de faire le traitement des plus faibles débits (50 à 5000m/h) notre préoccupation majeure.

En résumé, notre force s’appuie sur des coûts d’ingénierie et de production très compétitifs, adaptatifs et s’inscrivant parfaitement dans la vague du « green engineering.

20141008131624-p3-document-sejp20141008131624-p6-document-sytx20141008131624-p5-document-yria

Web’Air propose donc des solutions clés en main répondant à des problématiques bien maîtrisées et d’autres plus spécifiques avec des installations sur-mesure pour petits et gros débits d’air. Ainsi, les filtres Web’Air pour le traitement des COV s’adaptent aussi bien à la dépollution de l’air industriel de la chimie, pétrochimie, pharmacie, et mécanique… qu’au traitement de l’air des milieux agroalimentaires et agro-industriels. Les produits issus des brevets de la société Web’Air sont modulables et répondent à des standards de fabrication éprouvés. Ils sont adaptés pour traiter avec précision une très large gamme de débit d’air pollué et peuvent être installés en intérieur comme en extérieur.

Web’Air a également mis au point des solutions de contrôle/supervision avancés, permettant de rendre ses systèmes « intelligents », sécurisés et accessibles depuis différents terminaux.

A propos de Web’air, une expertise de père en fils

Précurseur dans le traitement de l’air depuis les années 80, Jean-Charles Weber est le dépositaire de plusieurs brevets d’inventions de traitement de l’air. Ses travaux de recherche sur les mécanismes de piégeage, filtration et séparations des gaz et particules lui ont valu une importante reconnaissance institutionnelle et industrielle. En plus d’être, entre autres titulaire de nombreux prix d’innovation, dont lauréat du concours national 2001 du Ministère de la Recherche pour la création d’entreprises technologiquement innovantes, Jean-Charles Weber a géré plusieurs programmes de recherche et de développement et fait partie de nombreux jurys de Master et Doctorat de l’Université de Nancy I et de l’Institut National Polytechnique de Lorraine.

Gamme-IC

Son fils, Damien Weber, ingénieur en Conception Mécanique, diplômé de l’Université de Technologie de Belfort Montbéliard, a rejoint la société Web’Air après 4 années d’expériences à l’international dans un bureau d’étude pluridisciplinaire.

Expertise/conseil, diagnostic, essais pilotes, études ingénierie, installations, campagnes de mesures, produits… Web’Air apporte aux industriels une expertise consolidée par plus de 30 années d’expérience au services de solutions innovantes et éprouvées, quel que soit la complexité des situations en termes de types de rejets, de volumes à traiter et de contraintes techniques.

Pour en savoir plus

Site web : http://www.web-air.eu

Contact presse

Damien Weber

Mail : damien.weber@web-air.eu

Tél. 06 28 34 51 44

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>