La marque française écoresponsable Oslow lance L’Impertinent, son imperméable 100 % recyclé et 100 % recyclable, en précommande sur Ulule

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

La pollution plastique prend des proportions inquiétantes. Depuis 2015, plus de 7 milliards de tonnes de plastiques ont été produites. 40 % de ce plastique n’est utilisé qu’une seule fois avant de se retrouver dans des décharges et dans la nature, et plus rarement d’être incinéré ou recyclé.

Les océans, les mers et leurs habitants sont les premières victimes de cette catastrophe écologique : 5 000 milliards de morceaux de plastiques polluent déjà les océans, et 73 % des déchets sur les plages sont en plastique (source).

C’est pour faire partie de la solution, plutôt que du problème, que Jean-Baptiste et Igor ont créé la marque Oslow et son premier produit, L’Impertinent, un imperméable élégant fait de plastique recyclé, recueilli dans la mer Méditerranée.

Oslow lance en septembre 2021 sa campagne de financement participatif sur le site Ulule, qui servira à financer la première production et qui permet de précommander, avec une livraison prévue pour décembre 2021.

20210621121729-p1-document-dvpd

Un imperméable 100 % recyclé, du tissu jusqu’aux cordons

L’ensemble de la chaîne de production d’Oslow repose sur le principe de l’économie circulaire. Le plastique est récolté en Méditerranée par des pêcheurs. Le tri, le nettoyage, le recyclage mécanique, le filage, le tissage et l’assemblage du tissu et de la membrane imperméable sont faits en France.

La confection est réalisée au Portugal, à moins de 500 km de l’usine de tissus, par un partenaire spécialisé dans les vêtements imperméables qui garantit de bonnes conditions de travail à ses employés.

Le packaging de l’imperméable est recyclé et consigné, ce qui évite l’utilisation de plastique à usage unique.

20210621121729-p7-document-qble

Une empreinte écologique réduite

Ce processus de fabrication permet d’importants gains énergétiques et écologiques, avec 94 % d’eau consommée en moins, 60 % d’énergie utilisée en moins, et 40 % d’émissions de CO2 en moins que dans le cas d’un imperméable produit par l’industrie de la fast fashion.

Chaque imperméable Oslow est fait avec l’équivalent de 35 bouteilles plastiques. Et, comme le tissu est produit sans mélanger les différentes matières plastiques, le vêtement peut être recyclé en fin de vie.

20210621121729-p6-document-zrxd

L’élégance écoresponsable

L’Impertinent a une coupe intemporelle et unisexe, inspirée par les imperméables classiques, et peut se porter en toutes situations : lors d’une balade en bord de mer, à vélo, en ville ou à la campagne.

Il offre d’excellentes performances techniques : il est léger, imperméable, coupe-vent grâce à son tissu 3 couches, déperlant et respirant. Il est doté d’une grande capuche confortable et se ferme par boutons pression. Une fente d’aisance permet de le porter sans problème à vélo.

L’imperméable Oslow est disponible en 5 tailles, du XS au XL, et en 4 coloris : jaune, kaki, rouge et bleu marine.

 20210621121729-p4-document-dyam

La mission d’Oslow : sensibiliser et agir

Oslow a une mission de communication et d’éducation à la pollution plastique. Ses fondateurs rejettent toutefois tout discours moralisateur : « Nous voulons embarquer avec nous notre communauté, et partager un désir d’action, d’optimisme et d’élégance en toutes situations », explique Igor.

« Notre ambition est de porter un message authentique d’espoir, de joie de vivre et d’élégance à travers des produits conçus intelligemment », poursuit-il.

En même temps, la marque souhaite agir concrètement pour l’environnement. Pour chaque imperméable vendu, elle reverse 1% du prix de vente à la fondation SurfRider Europe, qui lutte au niveau européen pour trouver des solutions durables contre la pollution océanique et contre l’usage du plastique.

 20210621121729-p3-document-ysvl

À propos des co-fondateurs d’Oslow

Jean-Baptiste et Igor sont des amis d’enfance qui ont grandi entre les grands espaces bretons, les Alpes et la ville, et qui ont toujours rêvé de créer un projet ensemble, par soif d’action, d’aventure et d’engagement.

Le déclic vient en mars 2020, pendant leur année de Master 2 à l’EM Lyon pour le premier et à HEC Paris pour le second. Jean-Baptiste et Igor passent un week-end ensemble avec des amis en Bretagne et, une fois de plus, ils constatent que les plages sont recouvertes de plastique.

« Les weekends entre amis étant propices à s’engager sur des projets un peu fous, on a commencé à réfléchir à une solution pour valoriser ces tonnes de déchets, plutôt que de les stocker ou de les laisser dériver dans les océans », explique Jean-Baptiste.

20210621121729-p2-document-brbt

Rapidement, un projet de marque de vêtements écoresponsables, faits à partir du plastique qui pollue les mers, émerge : le concept Oslow était né. Deux mois plus tard, Jean-Baptiste et Igor se lancent dans la recherche de matériaux recyclés et de fournisseurs. Le prototypage commence en octobre 2020.

L’objectif des deux entrepreneurs est de faire d’Oslow une marque de référence dans l’éco-conception de vêtements et d’élargir leur offre de produits en continuant de partager leur vision empreinte d’authenticité, d’élégance et de joie de vivre.

Pour en savoir plus

Site web : https://oslow.eco/

Campagne Ulule : https://fr.ulule.com/l-impertinent-par-oslow/

Facebook : https://www.facebook.com/Oslow-LImpertinent-102229584957268

Instagramhttps://www.instagram.com/oslow.eco/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/66655547

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>