“Je ne veux pas crever” : la deuxième conférence TEDx de Nadalette La Fonta-Six fait voler en éclat toutes les injonctions, les masques et les illusions qui nous enferment et nous font tous crever

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Mourir et crever, ce n’est pas la même chose ! L’un est inéluctable, l’autre est imposé, le plus souvent à son insu. Or avant de mourir un jour, la vie doit avoir un sens.

Pourtant, qui ne s’est pas retrouvé un jour à endosser un rôle, à obéir à une injonction, que les autres lui ont dicté ou même suggéré ? Qui ne s’est pas enfermé soi-même dans un carcan étouffant pour plaire, être aimé, bien faire ou réussir ?

Invitée en mars dernier au TEDx Arts et Métiers Bordeaux, l’écrivaine, conférencière et “Passeuse de mots” Nadalette La Fonta-Six a fait voler en éclats des idées préconçues pour inviter chacun à oser se libérer enfin des “Tu dois” et des “Il faut”.

Cette ex « Wonderwoman » accomplie, qui occupait des fonctions à responsabilités dans des grands groupes internationaux, s’est retrouvée paraplégique il y a six ans, suite à une lourde opération du dos. Elle a alors dû affronter la fatalité et déjouer tous les pronostics pour réapprendre à marcher. Cette épreuve, qui lui a laissé un handicap invisible, a aussi été une formidable leçon de vie.

Connue pour son parler cash et bienveillant, Nadalette a connu un immense succès mondial avec son premier TEDx “Rien ne nous arrive par hasard” : il totalise aujourd’hui plus d’1 700 000 vues sur YouTube.

Aujourd’hui, son deuxième TEDx “Je ne veux pas crever”, qui va un cran plus loin dans l’authenticité, est enfin disponible sur YouTube.

Elle nous montre aussi comment la période actuelle peut être un formidable tremplin d’épanouissement personnel.

Nous sommes NOS PROPRES LIMITES, nous ne sommes victimes de rien, ni de personne.

Nadalette La Fonta-Six

Un style qui décoiffe pour inspirer, libérer et motiver

Dès le début de sa conférence, Nadalette donne le ton : elle ne veut pas crever !

A sa naissance, elle a déjà côtoyé la mort, qui a emporté son frère jumeau. Depuis toujours, elle est donc une survivante.

La survie est devenue son mode de fonctionnement, le moteur qui la pousse à laisser toujours un pied dans la porte, à vouloir se construire une vie riche et joyeuse, belle, pleine et choisie.

Anna Freud disait que dans la vie, comme dans une partie d’échec, les premiers coups sont importants, ils donnent la direction, mais que tant que la partie n’est pas terminée, il reste, heureusement, de jolis coups à jouer.

Alors elle a joué pour réussir à se réaliser pleinement, étape après étape, accumulant les expériences de vie et les petites morts. Ces enfermements nés de ce qu’elle appelle des “choix dictés” et que nous vivons tous.

20210506145457-p4-document-mpts

Nadalette alerte sur ces prisons illusoires, sur ces chimères qui, même lorsqu’elles ont l’apparence du succès, conduisent à renoncer à nos rêves et à notre intégrité. Le piège est d’autant plus retors que ces aventures sont parfois délicieuses : un carcan peut être confortable, on se sent être “quelqu’un”, quitte à y perdre son âme, sa flamme et à devenir un mort vivant.

Car la peur du regard des autres et celle que l’on porte sur soi est souvent paralysante.

Je suis, comme beaucoup d’entre vous, pétrifiée par la peur d’être seule, rejetée, abandonnée, de disparaitre. Mais en définitive, les illusions, les masques, les rôles, les faux semblants, les interdictions, les injonctions, les projections, on en crève tous, j’en ai crevé.

Le Covid : une invitation à nous libérer et à nous renouveler

159463363_276587393833491_2029698964344499099_o

La pandémie de Covid-19 a remis la mort depuis un an sur le devant de la scène.

Nous avons été obligés de nous terrer, avec de multiples agonies : agonies de la vie affective, sociale, économique et culturelle, mais aussi les interdictions de bouger, de s’étreindre, de choisir, de se respirer, de se sentir.

Cette crise sanitaire est un détonateur, une piqûre qui nous rappelle l’importance d’intégrer la mort dans nos vies, dans nos projets de vie, pour mieux sortir du chemin obligé, se désenclaver et s’incarner totalement.

Pour Nadalette, le renouvellement est notre programme. Il implique de (re)dessiner les contours de son existence, de redevenir soi.

Doublement invisibilisée par l’âge et encore plus par le handicap, Nadalette a fait le choix de mobiliser ce qu’il y a de plus intime en elle, de se respecter, d’accepter ce qui ne pouvait être changé et de développer ce qui ne demandait à éclore.

Aujourd’hui, elle a donc acquis une conviction profonde :

Contrairement à ce que prédisent les pisse-froids normatifs et frileux, rien n’est impossible ! Des injonctions, des conseils, des opinions des autres, j’en ai certes été farcie. Des rôles, des masques, des projections, j’en ai plein mon vestiaire. Mais aujourd’hui, je ne donne plus la parole aux “dégueulants”…

20210506145457-p5-document-phdl

Ordinaire, imparfaite et pleinement vivante, elle préfère aligner son coeur, son corps et son esprit, pour être dans l’ici et maintenant. Et elle ne donne plus à personne le droit de disposer d’elle ou de décider pour elle.

Nadalette nous invite tous à délaisser les Dark Vador, ceux qui prédisent la fin du monde et balancent, sur les autres leurs peurs, leurs confusions mentales, leurs angoisses, leurs fantasmes, et leur haine.

Le secret pour devenir un Jedi ?

Être à la fois apprenti et maître de soi, se respecter, cerner ce qui est essentiel. Ne plus attendre des autres qu’ils nous réparent, simplement s’aimer soi-même pour mieux aimer les autres, les écouter et les respecter, sans chercher à les sauver à tout prix.

“Rien ne nous arrive par hasard” : une conférence qui a franchi le cap des 1 700 000 vues sur YouTube

Le premier livre de Nadalette “Le roseau penchant, histoire d’une merveilleuse opération” racontait comment elle a découvert, à travers l’épreuve, son chemin de vie véritable, malgré son handicap restant.

Une histoire forte, à la fois singulière et universelle, qu’elle a été invitée à partager lors d’une conférence TEDxChampsÉlyséesWomen : “Rien ne nous arrive par hasard”. En 18 minutes, elle a expliqué comment elle est passée de femme détruite à porteuse d’espoir, de Wonder Woman chronique à écrivain authentique : sa Renaissance.

Devant plus de 2500 spectateurs.trices, sans artifices et sans tabou, Nadalette s’est ainsi faite passeuse de maux par les mots. Sa sincérité et la puissance du message délivré ont reçu un accueil enthousiaste.

La conférence a ensuite continué à vivre, à être partagée, et à motiver chacun.e sur le chemin de sa transformation personnelle grâce à une retransmission sur YouTube.

Aujourd’hui, ce TEDx talk a été vu plus d’1 700 000 fois. Il est disponible avec des sous-titres en français, en anglais, en espagnol et en japonais.

Portrait d’une passeuse de mots et d’espoir

Nadalette-La-Fonta

Nadalette, 65 ans, est paraplégique. Malgré ce handicap invisible mais réel, elle est une passeuse de mots qui sait parler au coeur des gens. Elle est aujourd’hui connectée à  toutes sortes de personnes, à qui le respect et les forces vitales qu’elle véhicule font juste du bien.

Voici un aperçu de sa vie en quelques dates clés :

15 octobre 2014 : Accident opératoire, paraplégie, vie brisée…

2015 : Reconstruire son corps, tenir bon et recommencer à rêver.

2016 : Reconstruire sa vie et écrire, enfin, en devenant alignée cœur-corps-esprit !

15 octobre 2017 : Parution de l’ouvrage « Le roseau penchant, histoire d’une merveilleuse opération » chez Fauves éditions.

3 décembre 2018 : TEDx Women au Théâtre Mogador devant 2 500 personnes.

1 octobre 2019 : Prix « Accidents de la vie » ReStartAwards 2019 sur la scène de l’Olympia. Thématique : la différence et le handicap invisible.

Nadalette La Fonta-Six ambitionne désormais de continuer à inspirer par ses mots, avec simplicité et authenticité. Elle donne régulièrement des conférences avec des prises de parole sur des thèmes sensibles, touchant ainsi un public nombreux et en lien.

Janvier 2020 : Son TEDx dépasse le million de vues sur YouTube https://youtu.be/8S8mie3bwtw

Février 2020 : Nadalette participe au projet “J’ai un truc à te dire” lancé par Handicap.fr

Depuis, elle a été publiée en anglais aux Etats-Unis dans une Anthologie dirigée par le Dr Alise Cortez : “Passionately Striving in Why”. Ce livre met en lumière 25 parcours de femmes du monde entier : le chemin qu’elles ont parcouru pour découvrir leur objectif, les challenges à relever pour l’atteindre, et comment elles agissent à travers lui pour améliorer le monde. Le but de cet ouvrage est de montrer qu’il y a toujours un sens accessible partout, à tout moment, et qu’il peut permettre à chaque femme de mener une vie épanouissante.

Elle fait également partie du “Comité de sages” des Digital Ladies.

Nadalette a actuellement trois manuscrits en cours : un roman, une saga familiale et un ouvrage de développement personnel.

Pour en savoir plus

Conférence TEDx Je ne veux pas crever : https://youtu.be/eBfRGouD1PE

Nadalette La Fonta Six : https://xn--nadaletteauteureetconfrencire-6tcz.fr/#quisuisje

Facebook : https://www.facebook.com/nadalettelafonta/

Instagram : https://instagram.com/nadalettelafonta

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/nadalettelafontasix/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>