La chanteuse franco-québécoise Marion Cousineau signe Nuances, son premier album, financé en moins d’une semaine par une campagne de crowdfunding

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Après deux EPs, un recueil de textes et plus de 200 concerts solo, Marion Cousineau prépare son premier album Nuances. Armée de Beth, sa fidèle basse électrique, et avec la complicité de Yves Desrosiers, l’autrice-compositrice-interprète signe un opus qui fait la part belle à la parole, entre Chanson, Poésie et Slam.

Pour financer la sortie de Nuances, la Franco-Québécoise a lancé une campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule. Démarrée le 29 Mars, la campagne a atteint son objectif en moins d’une semaine ! En 10 jours, Marion a déjà atteint 130% de son objectif. Les pré-commandes de l’album sont toujours ouvertes jusqu’au 14 Mai. La sortie de l’album, prévue début 2022, sera accompagnée d’une grande tournée européenne à l’été 2022.

 20210409131351-p3-document-ypaq

Un album qui a mûri sur scène

La scène, que Marion Cousineau arpente ardemment depuis des années, a occupé une grande place dans le développement du projet artistique de la chanteuse. C’est là qu’elle a appris à faire fleurir une parole singulière : « Les mots ont toujours été au centre de mon travail. C’est ce que j’aime et ce qui m’importe : raconter des histoires pour susciter des émotions », explique Marion. Cette parole, qui se décline sous des formes diverses, de la voie parlée à la voix chantée, la chanteuse l’appelle le « Geste de Dire » : « c’est un véritable guide pour moi, qui sera au centre de Nuances », poursuit-elle. À la voix, Marion associe un instrument peu souvent utilisé par les chanteurs-interprètes : la basse, qui donne une couleur particulière à son travail.

20210409131351-p2-document-fanu

Un univers musical original

Pour « tailler en studio de beaux costumes à ses chansons », Marion Cousineau a collaboré avec le multi-instrumentiste et arrangeur Yves Desrosiers. Celui-ci a travaillé avec des grands noms ; il a notamment réalisé les premiers albums de Lhasa de Sela et l’a longtemps accompagnée sur scène. Ce n’est pas la première fois que Marion allie ses talents à ceux d’Yves Desrosiers : tous deux ont réalisé en 2019 les cinq titres de Toro, le second EP de la chanteuse, qui a été retenu parmi les demi-finalistes du prix Georges Moustaki de l’album autoproduit en 2020. « La narration qui est la mienne, combinée à l’univers sonore de Yves amène une dimension quasi-cinématographique aux chansons de Nuances », souligne Marion.

Une campagne Ulule pour donner un coup de pouce à Nuances

Pour couvrir les frais de production de l’album, Marion Cousineau a choisi de lancer une campagne de financement participatif sur Ulule. Cela lui permettra de rémunérer correctement tous les artistes qui participent au projet, dont le réalisateur-arrangeur Yves Desrosiers, les musiciens, et le dessinateur Stéphane Lemardelé. Une fois le 1er Objectif atteint, les contributions permettront à la chanteuse de réaliser des vidéoclips pour mettre ses chansons en images.

Portrait de Marion Cousineau

Après avoir terminé sa thèse en neurosciences à l’ENS de Paris, Marion Cousineau arrive au Québec en janvier 2011. Elle travaille en tant que post-doctorante à l’Université de Montréal dans le laboratoire BRAMS (International laboratory for Brain, Music and Sound research). C’est le début d’un second voyage, qui la fait passer de la recherche au spectacle vivant, sans qu’elle l’ait prémédité. Le déclic se fait lors d’un stage de clown à l’école Francine Côté, à Montréal, qui l’emplit de joie et amorce la dissociation avec son parcours universitaire. Au fil du temps, l’écriture, la musique et les premiers pas sur scène prennent de plus en plus de place dans sa vie. Après avoir remporté tous les prix en tant que parolière au Festival en Chanson de Petite-Vallée en 2015, Marion complète l’année suivante le cursus de l’École Nationale de la Chanson à Granby. Depuis, elle fait tourner son récital solo, de chansons entremêlées de poésies et slams, accompagnées à la basse électrique. Elle enchaine les scènes, donnant 200 spectacles en France, en Suisse, au Québec et au Maroc. En même temps, elle écrit pour les autres (Mes Souliers Sont Rouges, JeHaN, …) et affine son « geste » d’interprète en se formant à d’autres formes d’art de la scène : clown, conte, théâtre physique et cirque.

 20210409131351-p6-document-udxz

Une artiste récompensée par de nombreux prix

En 2018, Marion Cousineau a été finaliste à la « Médaille d’Or de la chanson » à Saignelégier en Suisse, et au tremplin « À nos chansons » à Paris, marrainé par Anne Sylvestre. Elle y a remporté le Grand Prix du Jury et le Coup de Cœur du Public. La rencontre avec la chanteuse-autrice-compositrice française sera décisive pour Marion, qui fait sa première partie et chante avec elle en 2019 au festival Barjac m’en chante.

Toujours en 2018, Marion Cousineau fait partie de la cohorte du programme Destination Chanson Fleuve au Québec, dont le parcours l’entraine des Francofolies de Montréal au Festival en Chanson de Petite-Vallée en passant par le festival de Tadoussac. Elle remporte le Prix UdA pour le Charisme et la présence sur Scène, le prix de la Tournée Découverte du ROSEQ, et le Prix du Public. En 2020, Marion participe aux rondes finales de Slamontréal. L’année suivante, elle décroche la 3ème place de la joute du Festival International de Slam/Poésie en Acadie.

 20210409131351-p7-document-wbmh

Ce que les critiques disent de Marion Cousineau

« Un superbe talent d’écriture et une poésie de la vie qui distillent de l’émotion et déclenchent parfois (souvent) des larmes. » Hexagone, Michel Gallas, automne 2018.

« Française et Québécoise d’adoption, Marion Cousineau a su puiser de ces deux terres d’élection, le meilleur de l’écriture et du savoir-faire de la chanson francophone. » Nos enchanteurs, Francis Panigada, 23 août 2018

« Seule avec sa basse, Marion Cousineau apporte une touche musicale rare dans la chanson, pour ne pas dire inédite… » Le Musicodrome, Baptiste Souque, 31 juillet 2018.

« Des gens comme Marion, il en faudrait pour chacun d’entre nous, un petit être qui viendrait souffler à notre cou pour nous rappeler la puissance et la beauté qui se dégagent de nous quand nous montrons nos fragilités. » sarahroubato.com, Sarah Roubato, 8 novembre 2017.

« Marion Cousineau sera sans nul doute le coup de cœur de beaucoup de festivaliers. Son spectacle se savoure, se déguste. On s’en délecte et on en sort joyeux, rêveur, heureux tout simplement. Un beau cadeau ! » Nos enchanteurs, Francis Panigada, 23 août 2018.

« Une inspiration originale, une écriture introspective et poétique doublée d’un sens de la formule [...] elle transmet avec « un besoin de vérité et d’authenticité » qui touche chacun. » Hexagone, Michel Gallas, 1er juillet 2018.

Lien d’écoute exclusif de deux chansons de Nuances

Diffusion en onde autorisée dans le cadre de la Promotion du Crowdfunding jusqu’au 14 Mai. https://www.marioncousineau.com/nuances

Pour en savoir plus

Site web : https://www.marioncousineau.com

Campagne Ulule en cours jusqu’au 14 Mai : https://fr.ulule.com/1er-album-marion-cousineau/preview/

Facebook : https://www.facebook.com/MarionCousineauChanson

Instagramhttps://www.instagram.com/marion.cousineau/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/marion-cousineau-2b9715198/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>