La culture, pas essentielle ? Des artistes à bonnets rouges dansent dans Paris pour tirer la sonnette d’alarme et lancent une mobilisation sur les réseaux sociaux

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Quand les salles de spectacles et les théâtres pourront-ils à nouveau ouvrir leurs portes ? La culture, qualifiée de “non essentielle” par le Gouvernement, est totalement mise de côté…

Le spectacle vivant n’est désormais plus si vivant que ça… Entre 2019 et 2020, le secteur a déjà perdu 90% de son chiffre d’affaires (source) et la situation va empirer si rien n’est fait.

Combien de temps encore les artistes vont-ils être laissés pour compte ? La survie de la Culture, qui a pourtant forgé la réputation de la France dans le monde entier, est-elle définitivement menacée ?

Alors que les écoles de danse se meurent, la compagnie de danse NDJC  (de la plateforme de danse en ligne Neodance Academy), a réalisé un clip de danse sur le morceau “Pas Essentiel” de Grand Corps Malade pour alerter sur la détresse d’un secteur qui se meurt.

Cette vidéo impactante marque le début d’une grande mobilisation en ligne… Son objectif : porter la voix de tous les acteurs de la culture en France pour obtenir enfin des décisions en faveur des artistes !

Séverian Lémonon, co-fondateur, précise :

Les 19 danseuses de notre compagnie arpentent en dansant les rues vides de Paris, passent devant des lieux culturels mythiques comme le Bataclan, vêtues de leur bonnet rouge… Pourquoi un bonnet rouge ? Tout simplement parce qu’il symbolise la liberté et la combativité, c’est un clin d’œil à Marianne et au bonnet phrygien.

En 24h le clip a obtenu plus de 30 000 vues sur Instagram et plus de 300 commentaires, il a été repartagé par Grand Corps Malade ainsi que Quentin Mosimann le compositeur du titre.

Bien plus qu’un clip : le point de départ d’une grande mobilisation fédératrice

La communauté Neodance Academy, qui compte déjà plus de 22 000 personnes sur Instagram, et tous ceux/celles qui veulent défendre la culture sont invités à rejoindre le mouvement : danseurs.euses, comédiens.nes, directeurs.trices de théâtre, intermittent.e.s, costumier.e.s,, etc mais aussi tous les amoureux du spectacle vivant qui veulent pouvoir continuer d’assister à un concert, un cours de danse, une pièce de théâtre, un spectacle…

Pour participer, rien de plus simple.

Il suffit de :

  1. Suivre le tutoriel vidéo, mis en ligne à partir du mercredi 3 février à 18h, qui montre et détaille des parties chorégraphiques du clip ;
  2. Apprendre ce petit morceau de danse ;
  3. Se filmer avec un bonnet rouge en train de reproduire la chorégraphie ;
  4. Partager la vidéo sur Instagram avec le # associé au mouvement.

Chacun.e a ainsi le pouvoir d’agir pour demander à ce que la voix des artistes soit entendue !

Que serait la France sans culture ?

Le Louvre, le Bataclan, le Grand Rex, l’Olympia, la Comédie Française, … à Paris mais aussi partout en France, notre beau pays est une terre d’arts, de culture, et de spectacles vivants.

Garder les lieux culturels fermés, c’est priver la France d’une partie de son identité. C’est aussi se passer d’un puissant levier économique : ce secteur “pèse” 100 milliards d’euros, emploie 670 000 personnes et représente 2,3% du PIB (source).

Selon le cabinet Ernst & Young, “l’économie de la culture et de la création est un des fers de lance de l’attractivité et de l’influence de la France. Une influence directement liée à l’exportation de nos savoir-faire créatifs.”

Au-delà des chiffres, la culture c’est aussi du rêve, du lien social, une indispensable ouverture sur le monde.

Alors quand la compagnie NDJC a entendu la chanson “Pas Essentiel” de Grand Corps Malade en décembre dernier, l’idée du projet vidéo a commencé à prendre forme. Le but : appuyer par la danse le message fort délivré par la musique et les textes.

Les annonces du Gouvernement de prolonger la fermeture des salles de spectacles, théâtres et cinéma (source) ont été le déclic qui a convaincu la troupe de se lancer.

Séverian souligne :

Avec ce projet, nous poursuivons un double objectif. D’abord, sensibiliser le grand public aux difficultés que rencontre la culture en France aujourd’hui. Ensuite, impacter émotionnellement ceux qui prennent les décisions pour jouer dans la balance en faveur de la culture.

La Compagnie NDJC : un tremplin pour les futurs danseurs professionnels

20210128151605-p2-document-zyli

La compagnie Neodance (NDJC) est une compagnie de danse basée à Paris. La NDJC vise à aider les danseurs en formation à devenir professionnels en acquérant une réelle expérience terrain.

Fondée par Neodance Academy en septembre 2020, elle est composée de danseurs pré-professionnels âgés de 15 à 25 ans et a déjà commencé à travailler avec plusieurs productions.

La direction artistique est assurée par 3 chorégraphes exceptionnels :

  • Cain et Céline Kitsaïs (qui forment « Le Labo »), deux chorégraphes qui travaillent notamment pour Just Dance et Billie Eilish ;
  • Marie Bugnon, danseuse au Ballet du Nord.

La compagnie NDJC met à l’honneur la mixité des styles, l’unité dans la différence puisqu’elle travaille sur la singularité des danseurs, ainsi que l’utilisation des nouvelles technologies (réseaux sociaux, vidéos, référencement, publicités…) dans les métiers de la danse.

Très dynamique, la Compagnie a déjà ouvert les pré-inscriptions pour les prochaines auditions.

A propos de la Neodance Academy

20210128151605-p1-document-jmmb

Fondée par Sévérian Lémonon (danseur et entrepreneur) et Michael Cassan (chorégraphe et professeur français renommé), Neodance Academy est une plateforme de danse en ligne née le  1er jour du confinement (le 17 mars 2020).

Le concept : permettre aux passionnés de danse de continuer de danser à la maison en publiant chaque jour un nouveau tutoriel danse gratuit et aider les professeurs à continuer à vivre de leur art en proposant des cours en ligne via notre plateforme.

Le succès a été immédiat car de nombreux chorégraphes et professeurs de danse ont rejoint le projet et l’ont aidé à se développer.

Sévérian confirme :

En 9 mois a peine, Neodance Academy a pris une ampleur folle puisqu’il a permis à plus de 23 000 passionnés de danse à travers le monde de découvrir les styles de plus de 50 chorégraphes français mais aussi américains, anglais et brésiliens. Nous avons même organisé 3 concours de danse vidéo et réalisé un spectacle de danse virtuel !

e3828f7afc18cf69656e372820432fdd4ba234a3

Cette aventure a façonné une réelle communauté et les retours excellents des élèves ont motivé la Dream Team à organiser un stage en septembre 2020 qui a réuni plus de 100 stagiaires venus des quatre coins de la France.

Le secret de la réussite de Neodance Academy ? Ce beau projet a été dès le départ construit autour de valeurs fortes :

  • le Partage : tout le monde est le bienvenu quels que soient son niveau et son style ;
  • la Bienveillance : la danse est une passion avant toute chose ;
  • la Rigueur : le travail acharné paie toujours ;
  • l’ Innovation : c’est en pensant différemment que nous changerons les choses !

Les projets à venir

Le Neodance Summer Camp

Ce stage de danse d’une semaine en juillet 2021 à Paris, qui réunira près de 200 danseurs passionnés venus de France et des pays frontaliers.

Une nouvelle plateforme de danse en ligne

Durant la première quinzaine de février, Neodance va lancer sa nouvelle plateforme de danse en ligne qui réunira tutoriels, cours en ligne et communauté.

Pour en savoir plus

Le clip sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=gYmnXijsvik

Site web Compagnie NDJC : https://neodanceacademy.com/compagnie-ndjc/

Site web Neodance Academy : https://neodanceacademy.com/

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCSkEruENQ7v_JRvmXQusfgg

Instagram : https://www.instagram.com/neodance_academy/

Facebook : https://www.facebook.com/neodanceacademy01

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/neodance-academy/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>