Le magasin Biocoop Le Sillon Bio de Savenay (44) déménage et fait évoluer son concept pour aider le public à devenir acteur de la transition écologique

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Alors que les Français ont pris conscience des enjeux inhérents au changement climatique et aux limites du modèle de développement actuel basé sur les déchets et les énergies fossiles, ils souhaitent devenir très concrètement, au quotidien, acteurs du développement durable et acteurs d’un nouveau mode de vie.

C’est ce qui fait le succès du réseau Biocoop, animé par des femmes et des hommes qui ont pour valeurs la coopération, la solidarité, la responsabilité, l’équité, la militance, la transparence, la passion, et l’innovation.

À la Colleraye (44), Julien Orain a créé en 2010 Biocoop Le Sillon Bio. Afin de s’inscrire toujours plus dans une dynamique de développement local et de proximité, et avec l’envie d’ouvrir son espace afin d’aider nos concitoyens à devenir acteurs d’un changement de modèle dans un esprit positif et enthousiaste, l’entrepreneur propose une nouvelle génération d’espaces.

Le nouveau magasin Biocoop Le Sillon Bio, c’est ainsi 540m² d’espace de vente. C’est une nouvelle identité visuelle et un nouveau concept d’aménagement de magasin axé sur la modularité.

C’est aussi un nouveau lieu, La Maloca. Cet espace est un lieu pour s’informer, échanger et agir pour la planète et les générations futures sur diverses thématiques (alimentation, santé, agriculture, transports, déchets, habitat, énergie, le vivre ensemble…) à travers des ateliers, des expositions, des rencontres… Le tout en mode collaboratif et ludique !

Le nouveau magasin Biocoop Le Sillon Bio ouvre ses portes le 17 octobre

Tout nouveau, tout beau ! Après bientôt 10 ans d’activité, et face au succès rencontré, le magasin Biocoop Le Sillon Bio déménage dans de nouveaux locaux en plein cœur du parc commercial La Colleraye.

Un projet qui mûrit depuis près de 3 ans ! Manque de place en réserve, locaux sociaux et bureaux inadaptés, fréquentation en hausse, nouvelles gammes de produits, évolution des concepts… il fallait réagir et s’adapter à cette nouvelle configuration.

Capture2

Or l’agrandissement de l’ancien magasin n’était pas envisageable : le parking ne pouvait pas être suffisamment étendu, et l’élargissement des locaux aurait été trop complexe, limité et coûteux.

Heureusement une belle opportunité est apparue avec le développement de la zone de la Colleraye, qui affiche un dynamisme constant depuis 10 ans. Une nouvelle extension de 9 000m², avec 395 places de parking, vient en effet compléter la zone actuelle de 30 000 m².

En changeant de locaux, Biocoop Le Sillon Bio veut se transformer en profondeur, tout en restant fidèle à ses valeurs de proximité, d’éthique et de qualité.

Julien Orain, le dirigeant, souligne :

Dans ce nouveau magasin, nous écrivons une belle histoire résolument tournée vers l’avenir. Il est le fruit de notre expérience, un trait d’union entre nos premières années et l’aventure des prochaines. L’équipe est enthousiaste ! Ce nouveau magasin va valoriser nos talents, nos savoir-faire, notre exigence, notre singularité et nos engagements. Il sera particulièrement généreux… pour le plus grand plaisir des clients !

De nouveaux services pour bien manger et bien vivre

Simple d’accès, Biocoop Le Sillon Bio a augmenté sa surface de vente de 80% pour offrir toujours plus de choix et de confort.

Et ces 540 m² d’espace de vente font la part belle aux nouveautés !

Les clients du Biocoop Le Sillon Bio découvriront ainsi :

Le plaisir de manger de la bonne viande : le rayon boucherie traditionnelle valorise des viandes 100% bio issues d’élevage de la région.

De bons petits plats “fait-maison” : un rayon traiteur, qui va se développer dans les mois à venir, s’est fixé pour mission de régaler les plus gourmands.

Un savoir-faire artisanal, avec une gamme de pains cuits sur place chaque jour en complément des offres proposées par les producteurs locaux.

De belles sources d’économies : l’offre de produits en vrac a été doublée. Il y a désormais plus de 300 références dont 18 de vrac liquide (huile, vinaigre, lessive, gel douche). Une démarche plus écologique et très avantageuse (15 à 30% moins cher que l’équivalent conditionné).

Des produits locaux : de nouveaux produits en direct des fermes de la région vont venir enrichir la gamme déjà proposée par Biocoop Le Sillon Bio.

Des saveurs de saison : l’offre bio de saison s’élargit pour offrir toujours plus de possibilité de manger équilibré, gourmand et local.

Une ambiance chaleureuse et conviviale

20190902120700-p5-document-nunl

Pour aménager le nouveau magasin Biocoop Le Sillon Bio, Julien Orain a fait appel au Studio Katra, une agence nantaise de design et d’aménagement artistique d’espaces réputée pour sa démarche qualitative.

Son équipe de graphistes designers a notamment peint une superbe fresque de 50m² qui symbolise toute l’histoire du magasin :

  • l’implication de Julien dans la protection de l’Amazonie,
  • le colibee (“coli” pour colibri et “bee” pour abeille) qui apporte sa petite goutte (le miel des abeilles ou l’eau nécessaire aux cultures),
  • les abeilles, piliers de notre écosystème et passion de Julien depuis l’enfance,
  • l’ancrage territorial avec la défense de la production locale,
  • le militantisme positif et bienveillant,
  • des couleurs chaudes et des lignes modernes qui mettent l’accent sur la créativité, le dynamisme et l’énergie qui caractérisent le magasin.

“La Maloca” : un nouvel espace pour construire ensemble le monde de demain !

Sillonbio

Et si on (re)devenait optimiste ? Plutôt que de rester seul(e) dans son coin à regarder la planète s’embraser, il est préférable de se rassembler autour d’un projet commun ! “Ce qui n’est point utile à l’essaim n’est point utile à l’abeille” écrivait Montesquieu.

Dans “La Maloca”, un nom inspiré par les grandes maisons communautaires en Amérique du Sud, les clients, les partenaires locaux et tous les acteurs de la société civile peuvent venir s’informer, échanger, et agir pour la planète.

Des événements collaboratifs et ludiques (ateliers, expositions, rencontres…) vont permettre d’avancer sur de nombreuses thématiques : alimentation, santé, agriculture, transports, déchets, habitat, énergie…

La Maloca est aussi un lieu où il fait bon se réunir autour d’un café ou le temps d’un déjeuner le midi pour se détendre et faire des rencontres.

Au programme des mois à venir : des animations cuisine, des jeux pédagogiques sur le vivre ensemble, la découverte du jardinage bio, des séances de dédicace de livres, des rencontres avec des associations, une conférence sur les huiles essentielles, un atelier sur le yoga du rire, des ateliers DIY (cosmétiques, produits d’entretien…) et bien plus encore !

Une nouvelle identité visuelle et une nouvelle charte graphique

Capture4

 

Le magasin Biocoop Le Sillon Bio fait totalement peau neuve en déclinant son identité autour de son nouvel emblème : le colibee, un oiseau qui appelle tout le monde à “faire sa part” pour prendre soin de notre belle planète.

Le logo est composé :

  • de points évoquant la pollinisation, l’essaim d’abeilles, mais aussi le rayonnement et le réseau;
  • de rayures dorées sur le corps du colibee en clin d’oeil aux abeilles mais aussi aux sillons
  • d’une goutte dorée pour symboliser le miel et l’eau nécessaire aux cultures
  • d’une aile qui a aussi la forme d’une feuille, d’une plume, ou d’une jeune pousse
  • du “S” de “sillon”
  • et d’un cercle signifiant la Terre, la vision globale, le lien, la protection et la communauté

Julien Orain précise :

Avec cette nouvelle identité visuelle, nous voulons refléter nos valeurs et assumer la singularité qui fait notre force.

Un engagement pionnier et authentique en faveur du bio

L’agriculture biologique est en pleine expansion. De scandales alimentaires et sanitaires en prises de conscience salutaires des enjeux environnementaux, les Français ont entamé une profonde modification de leur façon de consommer.

Cette tendance va s’accentuer dans les années à venir : en 5 ans, la bio a doublé son chiffre d’affaires et elle représente aujourd’hui 8% du marché alimentaire. Cela signifie aussi qu’il reste encore 92% de ce marché à transformer.

Il faut donc faire très attention au greenwashing ! Toutes les enseignes présentes ne partagent pas les mêmes valeurs. L’offre et la demande devront se structurer pour bâtir des filières aux chaînes de valeurs vertueuses et ne pas reproduire les erreurs du modèle conventionnel. Précurseur dans ce domaine, le réseau Biocoop s’engage depuis 30 ans au service d’une bio éthique et positive pour tous.

Julien Orain confirme :

Nous voulons être garants et référents d’une bio de qualité, rémunératrice pour les producteurs, la plus locale possible et dans tous les cas régionale et française. C’est pour cela que nous travaillons avec des groupements de producteurs engagés, qui partagent la même philosophie. Nous voulons valoriser la bio à taille humaine, être acteurs de la transition écologique et citoyenne.

Aux côtés de ses clients et producteurs, le magasin Biocoop Le Sillon Bio est devenu une référence au sein de la région de Savenay pour son engagement et sa capacité d’innovation, en phase avec les défis de demain.

Une action qui se traduit à tous les niveaux, jusque dans les rayons du magasin : les équipes apportent un conseil professionnel pour toujours mieux accompagner leurs clients vers une consom’action responsable.

La marque de fabrique de Biocoop est aussi son statut de coopérative, unique dans le paysage de la distribution alimentaire. Magasins, producteurs, salariés et consommateurs sont impliqués au travers d’une gouvernance partagée. Et pour les collaborateurs, l’approche est aussi radicalement différente : ils s’impliquent dans un projet sincère, ayant du sens dans leur parcours professionnel, et leur permettant d’évoluer avec l’entreprise.

A propos de Julien Orain, ambassadeur

20190902120700-p2-document-uxwv

Originaire de Campbon (région de Savenay), Julien Orain est titulaire d’une Licence de gestion agri-environnementale (Université de Biologie de Metz).

Il est tombé dans la marmite de la bio quand il était petit : ses parents sont agriculteurs, et plus précisément producteurs laitiers bio.

Passionné d’apiculture depuis l’âge de 10 ans, il découvre grâce à ses abeilles toute la richesse de la nature, de la botanique, des paysages et des interactions sensibles entre l’agriculture et la nature. Il démarre avec 3 ruches et développe progressivement son petit cheptel (aujourd’hui, Julien gère environ 80 ruches et 4 millions d’abeilles).

Au cours de ses études, il est amené à intervenir en Amazonie brésilienne pour le développement de projets de filières bio-équitables auprès des communautés traditionnelles de la forêt.

Du local au global, cette expérience sera suivie de nombreux déplacements en Amazonie. Il fonde ainsi en 2017, avec un collectif citoyen de la région nantaise, l’association Amazônia (www.assoamazonia.org). Cette organisation s’engage aujourd’hui dans la coopération internationale et l’appui aux projets initiés par des peuples autochtones de l’Amazonie brésilienne dans une démarche d’échanges interculturels de protection et de valorisation.

Son engagement militant en faveur de la bio prend racine en 2009, lorsque ses abeilles subissent des intoxications massives aux pesticides.

Julien lance alors une alerte à l’échelle locale et engage des démarches avec les organisations apicoles nationales pour identifier la cause exacte du problème. Les grands médias (Ouest France, Europe 1, Zone Interdite, La Croix…) s’emparent très vite de cette cause et son message est relayé au niveau national.

Cette expérience sera déterminante dans la vie de Julien, c’est elle qui a engagé sa conviction pour les années à venir.

Il confie :

Les terres agricoles représentent 80% des espaces naturels butinés par les abeilles. Pour les sauver, il faut donc commencer par sauver l’agriculture ! Or la seule vraie solution est de promouvoir l’agriculture biologique : elle interdit l’usage des pesticides de synthèse tout en favorisant la biodiversité agricole et alimentaire avec des impacts neutres sur la nature.

Julien décide alors d’agir concrètement en rejoignant le réseau coopératif Biocoop : il ouvre son magasin Biocoop Le Sillon Bio à Savenay en mars 2010.

A cette occasion, il inaugure le magasin avec sa jeune équipe et il y organise des conférences mémorables en invitant notamment le professeur Jean-Marie Pelt (pharmacien, botaniste et écologue, adjoint du maire de Metz, écrivain et chroniqueur radio français, professeur honoraire des universités en biologie végétale et pharmacognosie) avec qui il avait noué une relation amicale à Metz.

En parallèle, Julien convertit sa production apicole en bio et implante ses ruchers sur des territoires préservés de la région en partenariat avec les producteurs bio locaux.

Le succès du magasin Biocoop Le Sillon Bio est vite au rendez-vous : le magasin se développe, sa clientèle est toujours plus nombreuse et l’équipe s’agrandit. Julien Orain décide alors de renforcer son expérience en se formant au métier de dirigeant et de s’entourer en rejoignant le CJD (Centre des Jeunes Dirigeants) en 2015.

Fidèle aux valeurs du réseau Biocoop, le Sillon Bio s’engage localement pour valoriser une bio locale et paysanne. Il multiplie également les coopérations avec des partenaires de la région (écoles, cinémas, centres de loisir), et organise de nombreux événements tel que le festival Alimenterre (festival de films documentaires sur l’alimentation dans le monde).

Informations Pratiques

Biocoop Le Sillon Bio

Parc commercial de la Colleraye

44260 Savenay

Pour en savoir plus

Site web : https://www.lesillonbio.com/

Facebook : https://www.facebook.com/biocooplesillonbio/

Présentation du réseau Biocoop : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/2019/09/BIOCOOP_Livre-de-marque.pdf

Contact Presse

Julien Orain

E-mail : j.orain@lesillonbio.com

Tel : 06 78 88 92 16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>