Sortie d’Echoes of Magic Trips, le nouvel album du saxophoniste Don Billiez

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Pour son quatrième opus Echoes Of Magic Trips, sorti sur le label B’S Prod/Inouïe Distribution, Don Billiez fait fort : le magicien du saxophone nous entraîne d’un coup de baguette magique dans un fabuleux voyage musical… à écouter sans modération !

20181017145728-p1-document-dzte

Echoes Of Magic Trips : mélodies, improvisation et liberté

Après Mediterraneo, Con Alma et Chapter Free, Don Billiez nous entraîne dans un nouveau chapitre de ses musiques d’âmes. Il nous y invite à partager sa période seventies, une époque où les Gato Barbieri, Santana, The Crusaders et Isaac Hayes faisaient danser la planète sur leurs grooves instrumentaux.

Cette nouvelle traversée musicale du « Catalan africain blanc », comme il aime se définir, explore ses origines musicales : « J’ai voulu créer des mélodies comme pour des chansons, la voix étant le saxophone, puis des espaces sonores laissant place à l’imaginaire de chacun de façon à ce que les choses ne soient pas dites mais suggérées à notre inconscient » explique-t-il.

Echoes Of Magic Trips est ainsi une ode à la liberté et à l’éclectisme ; on y entend des accents rock-pop électriques, des ambiances Doors et Pink Floyd, mais aussi afro-soul jazzy, avec un son organique bien « stuffy » (old school).

Et surtout, on y reconnait immédiatement l’inimitable « son de sax » du musicien-compositeur, avec ses improvisations aux envolées lyriques qui se mêlent au soul beat du SQ5 Band and guests.

Don 300 ppi

 

Les compagnons de route de Don Billiez

Don Billiez n’est pas parti tout seul dans son aventure musicale. Pour Echoes Of Magic Trips, il a constitué un équipage de choix, avec Arthur Billès à la batterie et à la basse, Franck Lamiot au piano et à l’orgue Hammond, Cyril Perron Deghan à la guitare, et Emmanuel Soulignac à la basse et à la contrebasse.

Le saxophoniste s’est également entouré de « guests » : Atef Sedkaoui, qui s’est fait connaitre dans The Voice, et Mona Boutchebak, spécialiste de la musique arabo-andalouse, au chant, Cyril Achard à la guitare et Philippe Anicaux à la trompette, au trombone et au tuba.

Sans titre

Un riche parcours musical

D’origine catalane, Don Billiez est né en 1958. Il étudie le saxophone au conservatoire de Perpignan, où il a pour professeurs le compositeur de sardanes Max Havart et le saxophoniste Jimmy Mc Ferran.

C’est vers la fin des années 70 qu’il rencontre, dans les ‘’jams’’ de Saint-Tropez, le célèbre guitariste manouche Boulou Ferré, qui le pousse à s’installer à Paris. À tout juste 21 ans, Don Billiez entre dans le groupe de Nino Ferrer. Parallèlement, il fait ses premières séances de studio chez le célèbre Bernard Estardy et au Château d’Hérouville, le château des rock stars.

Au début des années 80, changement de cap : Don intègre le groupe sénégalais Touré Kunda avec qui il jouera à travers le monde, au Carnegie Hall et au SOB à New-York, à l’Olympia, au Grand Rex et au Bataclan à Paris, mais aussi à San Francisco, Los Angeles, Abidjan, Tokyo, Kyoto et Bamako.

C’est aux côtés d’Alain Bashung et du bluesman français Paul Personne qu’il devient un sideman-sax incontournable de la scène franco-world et qu’il trouve son « son ». En tout, Don a participé à la carrière d’une quarantaine d’artistes de tous horizons, en albums et en live.

20181017145728-p5-document-ywlt

Don Billiez, le compositeur et producteur

En tant que compositeur, Don Billiez signe des créations musicales pour les théâtres :  l’Odéon, la Coline, ou encore Le Carré Silvia Monfort. Il imagine également des bandes-originales, et notamment celle du film Eugenio de J.J Prunès, qui a été primé une douzaine de fois à travers l’Europe

En 2005, Don Billiez se met à son compte et s’impose en tant que saxophoniste soliste de résonance Jazz/world avec son album Con Alma (DG /Spirale 2009). Soutenu par Francophonie Diffusion et la SACEM, cet album paraît dans une vingtaine de pays.

Parallèlement, Don crée, en 2010, son premier festival le sud luberon jazz in Régusse qui deviendra Lez Arts o Soleil en 2014 : il en est le programmateur et directeur artistique afin d’aller à la rencontre et d’inviter des artistes de la scène internationale.

Il sort par ailleurs les albums Mediterraneo et Chapter Free, puis Echoes of Magic trips (B’S Prod- Inouïe Distribution), des opus qui lui permettent d’aller à la rencontre d’un public de plus en plus nombreux et fidèle.

Pour en savoir plus

Site web : http://www.donbilliez.com/

Contact Presse

Michel BILLES

E-mail : pebredart@gmail.com

Tél. : 09 50 13 18 36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>