Faites tourner votre Moteur… à L’eau !

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Pollution de l’air, carburants, taxes, entretien… L’automobile coûte cher à l’environnement et aux Français. Conjuguer écologie et économies, c’est le pari de LBME, qui  propose ECO L’Eau, un dispositif technologique ingénieux pour doper les moteurs des voitures… à l’eau ! En plus de Faire baisser la consommation de carburant et les rejets de particules nocives dans l’atmosphère, l’injection de vapeur d’eau, via ECO L’Eau, permet de ralentir l’usure prématurée des pièces moteur, apporte un plus au niveau confort de conduite : plus de couple, moins de sonorité moteur etc…

ECO L’Eau, une solution française bénéfique pour la planète et tous les automobilistes

Au fil de l’histoire de l’automobile, la consommation de carburant est devenue un enjeu majeur pour l’environnement et le pouvoir d’achat des Français. Depuis 2007, la succession de chocs et contre-chocs pétroliers entraîne d’importantes variations de prix du carburant, grevant par ricochet le pouvoir d’achat des Français. Laurent Baltazar, dirigeant de la société LBME et concepteur d’ECO L’Eau, souligne,

Lors des chocs, la part de l’automobile dans la consommation des ménages français dépasse la barre des 13%. En 2014, les utilisateurs de véhicules ont acquitté 63 milliards d’euros de taxes soit plus que l’impôt sur le revenu ou que l’impôt sur les sociétés ! La fiscalité automobile représente ainsi entre 29 et 36% du budget annuel des automobilistes*.

*Enquête de l’Automobile Club association – ACA

Or, si les tarifs du carburant stagnent aujourd’hui à des niveaux relativement bas, la taxation du gazole sera encore augmentée au 1er janvier 2016 d’un centime d’euro par litre pour réduire l’avantage fiscal du diesel et de deux centimes par litre au titre de la taxe carbone, soit un surcoût totale de 1,50 euro pour un plein de 50 litres. Côté environnemental, au-delà des questions de raréfaction des gaz et huiles de schistes, la consommation des carburants se heurte à de nombreuses problématiques de pollution de l’air. Selon Airparif, les carburants sont responsables de plus de 50% des particules polluantes dans les agglomérations. A Paris, Lyon ou Marseille, les derniers records de pollution sont à l’origine de mesures de circulation alternée ou de limitation de vitesse jusqu’alors rares voire inconnues en France.

ECO L’Eau réduit de 20 à 25% la consommation de carburant* !

10259832_776127559086425_5347685176527793879_nDès 1865, Pierre Hugon découvre qu’injecter de l’eau dans des moteurs à combustion interne permet un gain significatif de rendement, l’eau ayant prétendument « ordre de ralentir la combustion du gaz ». Pendant la deuxième guerre mondiale les Allemands et Américains utilisent la technique de l’injection d’eau pour augmenter la puissance de leurs moteurs d’avions lors des combats aériens. Laurent Baltazar confie,

Notre concept repose sur plusieurs facteurs physiques démontrés depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, tous les spécialistes s’accordent à reconnaître que le « dopage à l’eau » fonctionne, les constructeurs ont déposé des brevets, BMW le teste même sur certains de ses moteurs (et prévoit de le commercialiser de série sur La série 1). Mais notre société LBME est à ce jour la seule à permettre aux automobilistes de profiter de cette technologie ingénieuse et inexploitée.

Moteur à eau : fantasme ou réalité ?

Fruit de nombreuses années de recherche et de travaux, le dispositif ECO L’Eau a pour pièce maîtresse un réacteur (convecteur), de la taille d’une boîte d’allumette et composé d’un alliage permettant de jouer un rôle de catalyseur spécifique. En ionisant l’air humide obtenu par frottement, ECO L’Eau permet d’obtenir et d’injecter un mélange homogène de particules d’air humide ionisées aux particules de carburant pulvérisées. Cela permet de refroidir et de densifier l’air injecté, augmentant ainsi le couple du moteur et le rendant donc moins gourmand !

illustrationecoleau Laurent Baltazar poursuit,

Le gaz produit par Eco-Leau à partir d’air humide est bénéfique : la combustion est bien meilleure et la consommation en carburant est diminuée notablement puisqu’il n’y a plus « d’imbrûlés ». L’utilisation d’ECO L’Eau permet ainsi de réduire de de 20 à 25%* sa consommation de carburant et par conséquent d’agir pour l’environnement en diminuant l’émission de gaz polluants d’au moins autant que la consommation, voir plus…

Pouvant être installé sur tous les véhicules à moteur thermique, sans aucune modification mécanique, ECO L’Eau permet en effet de réduire a minima de : – 50 % le rejet de particules de Carbone imbrûlées (COvt) – 30 % les émissions d’Oxyde d’Azote (NOx) – 15 % les émissions de Dioxyde de Carbone (CO2) et de Monoxyde de Carbone (CO)

ECO L’Eau une solution made in France, futée, simple et efficace pour réaliser des économies et agir en faveur de l’environnement !

Le Kit ECO L’Eau

  • un catalyseur miniaturisé plat, qui se monte de manière externe, sans soudure, avec un collier
  • un diffuseur à raccorder sur l’admission (perçage de la durite d’admission)
  • un bulleur de 1 litre en polypropylène 8x8x20 cm
  • 2,5 m de durite en silicone
  • des colliers de serrage
  • un filtre à air raccordé sur le bulleur
  • une notice de montage

Kit seul : 299 € / Kit avec installation : 599€

Pour en savoir plus

Site web : http://www.eco-leau.fr


20151120150655-p6-document-jygj20151120150655-p2-document-cmhe

 

 

 

 

 

Contact presse

Laurent Baltazar

Mail : contact@moteur-eau.fr

Tél. 09 84 52 72 62 20151120150655-p5-document-nyih

 

* Moyenne Constatée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>