Mieux qu’un logo, le motif d’art devient mode !

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Halte aux logos qui s’affichent sur tous nos vêtements et nous transforment en porte-drapeaux des marques !

Tel aurait été sans doute le slogan scandé par Philippe rameaux s’il avait choisi la rue pour manifester contre les diktats des grandes marques de prêt-à-porter qui poussent femmes, hommes et enfants à choisir des vêtements non plus pour leurs lignes, coloris ou styles, mais pour leurs logos.

Mais Philippe Rameaux est un pacifique, amateur féru d’histoire, d’art et plus précisément de civilisations anciennes… Aussi décide-t-il de concilier passion et mode pour faire revivre le patrimoine culturel et artistique des civilisations anciennes à travers la création de vêtements porteurs de sens et de valeurs.

Nazca, The Cultural Skin se veut être un véritable « melting-pot » de cultures. Anticonformiste et anti-communautariste, Nazca est un état d’esprit, un signe de richesse intérieure…

Une première collection dédiée à la Polynésie

Lorsque Philippe rameaux découvre les motifs du Pacifique et plus précisément de la Polynésie, c’est le coup de foudre. Il décide donc de redonner vie à cette civilisation millénaire empreinte d’une richesse culturelle et artistique méconnue en Occident et que véhiculent les fameux tatouages identitaires.

Leur symbolique va bien au-delà de l’esthétisme du dessin.

Dans un monde de tradition orale, les images du tatouage étaient porteuses de savoir, de mémoire, d’enseignement et reflétaient le rang social. Elles se rapportaient à des éléments naturels, aux plantes, aux animaux, à la nature humaine, aux légendes mais la plupart des significations spirituelles ont disparu de nos jours. C’était à la fois un droit d’entrée dans le monde des hommes et une barrière contre les maléfices.

Tortue, hibiscus, hippocampe, fleur, papillon, oiseau, requin, lézard, tiki, maori, dauphin… inspirent et donnent leur nom aux vêtements femme, homme et enfant ainsi qu’au linge de bain de cette première collection.

Du style et de la qualité

La jeunesse de l’entreprise ne permet pas encore à Philippe Rameaux de faire fabriquer ses propres vêtements et linges de toilette, mais l’entrepreneur ne fait aucune concession et s’entoure des meilleurs pour offrir style et qualité.

Si Philippe Rameaux crée la plupart des motifs, il travaille aussi en étroite collaboration avec d’autres artistes, tatoueurs et dessinateurs, et une styliste de mode.

Les vêtements neutres sont achetés auprès des grandes marques professionnelles reconnues pour la qualité de leurs tissus et confections. Le linge de toilette fabriqué en France affiche une densité de 600 g/m2.

Côté motifs, les pièces les plus légères (tee-shirt, polos…) sont sérigraphiées et les pulls, sweat-shirt, vestes polaires et linges de toilette sont brodés… par un brodeur d’art de Haute-Saône, plébiscité par les hôtels et les palais les plus luxueux à travers le monde !

Nazca, genèse d’une entreprise qui ose malgré la crise

Passionné d’art et d’histoire, c’est naturellement que Philippe Rameaux s’intéresse aux civilisations anciennes et à leurs cultures. Parce qu’il souhaite imaginer des vêtements atypiques, porteurs de sens et de valeurs, Philippe Rameaux fonde la marque Nazca, the cultural skin en 2010 sous le statut d’auto-entrepreneur. Après plusieurs tests de motifs, broderies et vêtements, il crée une collection de vêtements pour hommes, femmes et enfants aux motifs polynésiens. En parallèle, l’ancien élève Sup de Co, décide de suivre le programme Paris Factory de l’ESCP Europe en 2011.

Lorsqu’on lance une petite structure entrepreneuriale dans un contexte de crise et dans un secteur… en crise, soit on est fou, soit on est culotté… ou tout simplement optimiste ! Pour le savoir, j’avais besoin d’aller à la rencontrer d’autres entrepreneurs et de mettre toutes les chances de mon côté pour relever ce défi !

En 2013, l’auto-entreprise deviendra société et Nazca, The Cultural Skin étoffera sa collection avec de nouveaux vêtements dédiés cette fois-ci à la culture celt… chut !

NAZCA THE CULTURAL SKIN

8, rue du Commerce

90200 ROUGEGOUTTE

Site web : www.nazca-shop.com

Page Facebook : http://www.facebook.com/nazca.cultural.skin

Contact presse

Philippe Rameaux

Mail : ?contact@nazca-shop.com

Tel : ?06 63 90 13 13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>