Virginie Jouany : l’épicière est aussi romancière

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Virginie Jouany est épicière dans le Périgord noir depuis bientôt dix ans. Mais une épicière pas comme les autres, puisqu’elle est aussi romancière.

Après avoir été incitée à poursuivre l’écriture par une éditrice de chez Actes Sud à l’âge de vingt-cinq ans, elle se lance dans la vie, pour se nourrir et pour nourrir son inspiration. Elle multiplie les expériences les plus diverses tout en entretenant la flamme qui brûle au fond d’elle. Celle qui la conduira à devenir écrivain quelques années plus tard.

Virginie Jouany vient de publier son troisième roman, Les secrets de Reignac, une histoire enracinée autour d’un secret de famille.

 20150423131215-p3-document-tfwt

Plusieurs vies pour un même objectif

Une maîtrise de sciences économiques obtenue à l’Université Paris X Nanterre en poche, Virginie écrit. Elle envoie un manuscrit à quelques maisons d’édition, et reçoit un coup de fil d’Actes sud. Ce premier essai ne sera pas le bon, pas tout de suite. Mais l’éditrice qu’elle a au bout du fil l’encourage fortement à écrire, y voyant une promesse. Seulement voilà. Retour à la réalité. Il faut bien vivre.
Qu’à cela ne tienne, Virginie est bien décidée à se servir de ses expériences pour, dit-elle,

Me nourrir et être au plus près de la réalité des gens.

Vendeuse de chocolats itinérante, ouvreuse de cinéma, hôtesse vestiaire d’un palace, aide-soignante dans un hôpital, volontaire à ATD Quart Monde ou encore vendeuse d’édredons aux Galeries Lafayette, assistante dans un cabinet d’études et de conseils sur les Champs-Elysées et chanteuse d’opérette à Bastille : elle est tour à tour tout cela.

20150423131215-p2-document-kpow

Garder le cap dans le tumulte

Plongée au cœur de cette existence tumultueuse, Virginie Jouany continue néanmoins de garder le cap, celui de ses rêves et de son désir de devenir écrivain. La vie poursuit son chemin et le flot des expériences va continuer à lui fournir des idées de personnages et de situations.

Il y a presque dix ans, Virginie se marie et abandonne sa vie parisienne pour une nouvelle vie, à la campagne cette fois. Ce sera le Périgord noir, Thonac exactement, à cinq minutes des grottes de Lascaux, où son mari et elle reprennent l’épicerie du village.

Quelques années plus tard, la naissance de sa fille est une nouvelle expérience forte, qu’elle retranscrit dans son premier livre, Trésor de guerre. Suivront un deuxième, puis un troisième, Les secrets de Reignac.

Jouany_Trésor de guerre couv

L’épicerie, plus qu’un gagne-pain

Pour Virginie, son métier d’épicière est bien plus qu’une façon de gagner sa vie. Elle souligne :

« Les clients se sont pris au jeu. Ils ont adoré mon premier livre et ont réclamé la suite. Ils sont aussi ma source d’inspiration. Je les mêle discrètement aux récits. L’épicerie est un observatoire de la nature humaine. J’aime leur raconter des histoires et partager avec eux ma passion. C’est une relation complice qui s’installe ».

Mais si la région est touristique et fréquentée l’été, l’hiver est plutôt calme, et la période plutôt creuse pour l’épicière. Alors Virginie écrit entre deux clients.

L’auteure commente :

« Pour garder un lien avec eux. Écrire, c’est construire un pont vers les autres pour nous relier. Chacun sait désormais que l’ordinateur portable est posé à côté de la caisse ».

cache_39040187

Les Secrets de Reignac, des secrets de famille

Ce sont ses clients qui lui ont suggéré l’idée d’écrire une histoire autour de secrets de famille. Virginie Jouany accepte et n’attend plus que de trouver le lieu qui lui servira de cadre à son histoire. C’est chose faite lorsqu’elle pénètre dans le château de Reignac, un lieu mystérieux du Périgord noir où elle décide de donner vie à son troisième roman. L’histoire se déroule sur plusieurs siècles avec une histoire d’amour en trame de fond.
Quant à la suite ? Le quatrième livre est en route, et Virginie a déjà les sujets des trois suivants…

Mise en page 1

Virginie Jouany dédicace Les secrets de Reignac :

- samedi 23 mai à partir de 10h, à la librairie Cultura à Brive

- samedi 30 et dimanche 31 mai, au Chapiteau du livre à Saint-Cyr sur Loire

- samedi 13 juin à la librairie Leclerc à Sarlat

- samedi 20 et dimanche 21 juin, à Livre en fête à Champcevinel

- dimanche 26 juillet au Salon du livre de Saint-Capraise-de-Lalinde

- dimanche 9 août au Livre en tête à Saint-Rabier

- samedi 15 août au Salon du livre de Sourzac

- dimanche 16 août au Salon du livre d’ Excideuil

- jeudi 20 août au Salon du livre de Domme

- dimanche 6 septembre au Salon du livre de Rocamadour

- samedi 3 et dimanche 4 octobre au Salon du livre de Lempzours

- dimanche 6 décembre au Salon du livre de Sarlat

- dimanche 13 décembre au Salon du livre d’ Archignac

Contact presse

Virginie Jouany
Site web : www.virginiejouany.com
Mail : jouanyvival@orange.fr
Téléphone : 06 16 12 49 28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>