Airsoft : quand l’Histoire se mêle au jeu

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Né au Japon en 1946 et créé par des collectionneurs d’armes, l’airsoft a commencé à envahir la France dans les années 1980. Contrairement à certaines idées reçues, l’airsoft n’est pas un sport de combat. C’est à la fois un sport et un jeu de rôle, une alternative au paintball beaucoup plus dynamique et à la stratégie bien plus élaborée.

Collectionneurs, passionnés, anciens militaires… et même chefs d’entreprise, cadres et étudiants (en fait tout le monde!) sont aujourd’hui séduits par cette discipline qui est en plein boom en France.

02

Pratiqué à plusieurs personnes divisées en 2 équipes, l’objectif de ce jeu est d’éliminer les membres de l’équipe adverse avec des billes (qui ne tuent pas!).

A ce propos,Patrick Metrot, dirigeant de la société La Tranchée Militaire and Co, confie :

Nombre de nos clients sont airsofteurs et trouvent leur équilibre entre vie privée et vie professionnelle grâce à ce sport.

La Tranchée Militaire and Co, société créée en 1947, est spécialisée dans la vente de surplus militaires (vêtements, accessoires, chaussures, bagages, etc.) et connaît un franc succès auprès des joueurs de airsoft.

Malgré le réalisme militaire recréé par ce sport, il n’existe ni idéologie ni violence dans l’airsoft. C’est un jeu de simulation très sécurisé et encadré, toujours réalisé dans des lieux privés et avec l’accord des propriétaires.

D’ailleurs, Patrick Metrot déclare,

Le but n’est pas de se prendre au sérieux mais de s’amuser. Les joueurs se retrouvent en groupe, un scénario est défini avant la partie, puis une mission principale est lancée comme par exemple une personne VIP à protéger. Tout est factice.

Du combat militaire au sport…

Insignes, rangers, blousons, bivouac, bagages, chapeaux, holsters…

Si l’airsoft est d’un réalisme à couper le souffle, c’est en grande partie grâce aux tenues vestimentaires et aux accessoires portés par les joueurs. L’objectif est de ressembler à de vrais combattants en arborant des tenues de guerriers…

Dans un même temps, même si ce sport n’est pas considéré comme dangereux, il peut parfois exposer les airsofteurs à des incidents corporels si les mesures de sécurité de sont pas respectées. Il est donc fortement conseillé aux joueurs de porter des vêtements résistants, prévenant des égratignures ou coupures en cas de chute ; et aussi des chaussures montantes, afin d’éviter les entorses, et des protections au niveau des articulations (genouillères, coudières).

Pour répondre à ces exigences, La Tranchée Militaire and Co est un expert en la matière.

Découvrons justement quelques exemples de vêtements et accessoires :

Gilet tactique Predator

gilet-tactique-predator

Ce gilet permet de se camoufler dans n’importe quelle zone de survie en toute discrétion. Disposant d’un ceinturon ajustable et d’un holster, il est idéal pour le port d’armes. Agrémenté de multiples poches, il peut également contenir de nombreuses munitions.

Casque-micro Evo III

casque-micro-evo-iii

 

Ce casque-micro peut facilement se porter sous un chapeau ou une casquette. Le micro est intervertible, il est donc adapté aux gauchers comme aux droitiers. Cet accessoire est idéal pour les échanges discrets durant les parties d’airsoft : jouer tactique sans se faire repérer.

- Ensemble écouteur micro
- Prise Jack au standard militaire

Pantalon tactique Warrior 101 INC

pantalon-tactique-warrior-101-inc

 

Équipé de genouillères et de nombreuses poches, ce pantalon camouflage est LA pièce de l’airsoft par excellence.

… et du sport au look vestimentaire « military style »

Bien des passionnés considèrent le style vestimentaire associé à ces vêtements et accessoires comme une véritable façon de s’habiller… parce que ce style constitue une affirmation de soi, de sa personnalité.

Et pour bien des clients, l’expression d’un art de vivre… avec son code vestimentaire propre qui représente l’affirmation de certaines valeurs qui leur sont chères !

La Tranchée Militaire : une histoire de famille qui évolue depuis 1947

Si autrefois la clientèle de La Tranchée militaire était composée de collectionneurs et de passionnés, aujourd’hui celle-ci s’est élargie, notamment aux fans d’airsoft.

_MG_6671

Après la Seconde Guerre Mondiale, des stocks d’armes, de vêtements et d’accessoires militaires sont laissés sur place par les combattants des forces alliés et ennemies. De nombreux passionnés et collectionneurs décident alors de revendre les stocks américains et d’en faire leur gagne pain. C’est le cas de Robert Metrot, le fondateur de la société et le grand-père des actuels dirigeants, en 1947 : il débute aux marchés aux puces de Saint-Ouen.

En 1970, le fils de Robert (et le père des actuels dirigeants), au prénom éponyme, prend la relève aux marchés aux puces en y ajoutant le matériel militaire français des guerres d’Indochine et d’Algérie. Au vu du succès des produits, le fils ouvre une boutique à Tours huit ans plus tard : La Tranchée Militaire.

Et c’est en 2008, que les enfants, Patrick et Françoise, reprennent l’affaire. A cette occasion, la boutique devient une SARL sous le nom de La Tranchée Militaire and Co. L’esprit de la société, initié par le grand-père, reste inchangé.

Aujourd’hui, La Tranchée Militaire and Co est toujours présente à Saint Ouen et à Tours, et sur Internet depuis 2004.

L’utilisation d’un véhicule électrique et le fait de donner une seconde vie à des vêtements et équipements insèrent pleinement l’entreprise dans une démarche éco-responsable.

En savoir plus

Site web : http://www.trancheemilitaire.com

Nos boutiques ouvertes à tous, particuliers comme professionnels :

- Tours : 107 Avenue de la Tranchée – 37100 Tours

- Les Puces de Saint-Ouen (Marché Malik), 53 rue Jules Vallès – 93400 Saint-Ouen

Contact presse

Philippe Dautriche

Email : contact@trancheemilitaire.com

Téléphone : 02 47 25 94 57

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>