Stop aux vols et pertes d’instruments de musique !

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Une perte, un vol : quel musicien ne connaît pas la peur d’être privé de son instrument ? Deux jeunes entrepreneurs, eux-mêmes instrumentistes, créent Securit Instrument, une plate forme dédiée au référencement préventif des instruments de musique et à l’assistance en cas de perte ou de vol.

907009_454674321280574_1251611407_o

20140227092633-p1-document-dfjg

Securit Instrument, un outil gratuit et malin pour tous les musiciens

Perdre ou se faire voler son instrument est une expérience dont se passeraient bien les musiciens. Pourtant, les faits existent. Parmi les quelques 4 600 000 instrumentistes existants selon l’IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) et les 700 000 à 1,2 million d’instruments vendus chaque année (chiffres INSEE), « la probabilité pour qu’un instrument soit volé au cours de la formation d’un instrumentiste est de 5% et de 20% si l’on considère les pertes », estime Frantz Pedler, à l’initiative de Securit Instrument. 

Lorsqu’il est lui-même, en 2012, dépossédé de son instrument dans un train, Frantz Pedler emploie toutes les procédures possibles sans  jamais être en mesure de le retrouver.

Lors de cette malheureuse expérience, j’ai constaté l’absence de recours dans le cas de la perte et du vol d’un instrument. J’ai alors eu l’idée de créer une plate forme internet dédiée au référencement détaillé des instruments de musique, plate forme à partir de laquelle les musiciens pourraient lancer une télédéclaration de perte ou de vol.

20140227092633-p2-document-rwto

Flûtiste de formation, évoluant dans le milieu musical depuis 15 ans, Frantz Pedler décide alors de mettre en œuvre un projet combinant son amour de la musique et sa passion pour l’entrepreneuriat. Rejoint par Erwan Corveler, ancien élève de Sciences Po Aix-en-Provence et corniste, il met en place un vaste réseau de professionnels de la musique et d’autorités publiques et privées.

Lancé en décembre 2012, Securit Instrument est le premier et le seul service de référencement pour tous les instruments en France. Plus de 1000 musiciens et 400 structures partenaires sont inscrits sur la plate forme. 

« Nous poursuivons actuellement le développement de nos partenariats avec toutes les structures musicales (magasins, luthiers, archetiers, conservatoires, orchestres amateurs et professionnels) mais aussi avec les autorités publiques telles que les Objets Trouvés des Préfectures de Police de toutes les villes de France, les douanes ou les Objets trouvés de Gares et Connexions (SNCF), autant d’instances qui récupèrent régulièrement les instruments de musique égarés sur la voie publique. »

Comment ça marche ?

Securit Instrument permet à la communauté musicale d’inscrire préventivement et gratuitement son instrument sur le site securitinstrument.com. Si l’instrument n’a pas de numéro de série, le site lui attribue un numéro d’identification unique.

En cas d’une perte ou de vol, une alerte peut être envoyée rapidement depuis un ordinateur ou un Smartphone. Cette alerte, sous forme de notification est envoyée et est visible par toutes les structures susceptibles de retrouver l’instrument (police, gendarmerie, objets trouvés, magasins de musique, écoles de musique…).

1186339_521537844594221_900909193_n

Ce référencement renforce la traçabilité des instruments et permet ainsi aux propriétaires de les retrouver plus facilement en cas de perte ou de vol. Il constitue aussi une base d’informations globales sur les instruments présents sur le marché. Le musicien peut en effet préciser en ligne, toute réparation, adjonction ou modification de son instrument. Ce service, sorte de « carte vitale » de l’instrument, se révèle très utile le jour où celui-ci est vendu.

Securit Instrument, un « viadeo musical »

En plus de ces services de référencement préventif d’instruments, Securit Instrument est une véritable plate forme d’échanges entre les musiciens et un réseau professionnel de la musique, une sorte de « Viadeo musical ».

Pour se faire connaître, gagner en visibilité et profiter de nouvelles opportunités, les musiciens peuvent :

  • -       mettre en ligne un CV,
  • -       publier des annonces, des événements,
  • -       partager leur travail, leurs activités, leurs enregistrements, leurs compositions, etc.

Pour en savoir plus

Site web : www.securitinstrument.com

Accès partenaires : www.securitdatabase.com

Facebook : www.facebook.com/Securitinstrumentcom

contact presse

Erwan Corveler

Mail : erwan.corveler@securitinstrument.com

Tél. 06 25 62 85 81

1 Commentaire(s)

  • Larrieu 19 octobre 2015 at 12 h 41 min

    Bonjour,
    je poste une annonce pour le vol de ma basse electrique dans la nuit de samedi à dimanche (17/10 et 18/10) à Toulouse (palais de justice) ainsi qu’une guitare electrique. Elles n’ont pas beaucoup de valeur sur le marché mais une grande valeur sentimentale. Les instruments sont une basse Cort B4 de 2004 n’ayant plus q’un seul potard de volume, trés usée sous les cordes, une ecorchure au niveau du « La » (5ieme frette) et micros Bartolini mk1. La guitare c’est une Squier Telecaster debut 2000 avec un micro double Kent Amstrong format simple au chevalet. La guitare volée avec rockcase et la basse dans une housse Tomahawk avec à l’interieur un accordeur Korg et un jack coudé. Merci a tout ceux qui pourront passer le message.
    Cordialement, Sylvain Larrieu.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>