Jean-Paul Duc, un homme déclaré mort pendant une heure

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Entre la vie et la mort, mon cœur balance, un bouleversant témoignage sur la mort, un formidable espoir pour la vie

 

« Certains événements qui surgissent dans la vie sont comme des électrochocs et face à ce genre d’électrochocs, soit on se laisse complètement abattre et ils nous terrassent, soit on les saisit et on en tire une leçon. La seconde solution est bien sûr la plus difficile, elle demande du temps et le courage d’analyser ce qui vous est arrivé mais elle fait de vous quelqu’un de nouveau ».

Jean-Paul Duc a vécu un tel évènement.

Suite à une incroyable expérience, Jean-Paul Duc pose un nouveau regard sur la vie, et sur la mort aussi… Cette nouvelle perception a fondamentalement changé sa vie et son être.

Mourir pour renaître

Tout s’est passé en un clin d’œil.

« C’était le 17 juillet 2010. J’ai senti dès mon réveil que quelque chose n’allait pas mais je n’aurais jamais su dire quoi exactement. L’angoisse m’avait envahi. Et puis au milieu de mes proches, alors que nous étions en train de déjeuner, j’ai été victime d’une crise cardiaque. Je suis tombé inconscient par terre. Mon cœur s’est arrêté de battre. Après de longues et multiples tentatives de réanimation, il n’est pas reparti. Les médecins m’ont déclaré mort. Je suis mort presque une heure sur la terrasse de ma maison.?? Cette expérience m’a transformé pour toujours. Je sais que cela peut être difficilement à croire mais je sais ce que j’ai vu, ce que j’ai vécu. Les images et les impressions resteront à tout jamais gravées en moi ».

Alors que son corps git inanimé sur sa terrasse, Jean-Paul perçoit une étrange lumière blanche, « aveuglément belle ». Cette lumière est si apaisante qu’il ne peut résister à l’attirance qu’elle exerce sur lui. « On vient littéralement vous chercher… »

Pourtant Jean-Paul revient, revient à lui… après avoir vécu une Expérience de Mort Imminente (NDE – Near Death Experience).

Pas un chemin mais un véritable combat, un combat pour vivre.

La crise cardiaque a été si violente qu’elle avait atteint une bonne partie des fonctions vitales de Jean-Paul Duc, resté longtemps dans le coma. Les pronostics médicaux étaient désastreux, presque tous les organes étaient touchés.

Contre toute attente, Jean-Paul Duc se réveille et grâce à sa rage de vaincre, retrouve petit à petit presque toutes ses capacités physiques.

« Ce fut dur, ce fut long mais le résultat est là et j’y ai toujours cru. Et puis, il a fallu aussi faire avec les capacités nouvelles que je me découvrais et que j’avais rapportées de mon expérience de la mort ».

Une porte restée ouverte.

« La frontière entre la vie et la mort n’est pas aussi étanche que la majorité des gens peut le penser ». 

De son expérience, de son voyage vers l’au-delà, Jean-Paul a gardé non seulement le souvenir mais aussi des capacités, ou possibilités comme il préfère à dire.

Un livre pour témoigner, un livre pour partager…

« Ce jour-là, ce 17 juillet 2010, je ne suis pas mort pour de bon. Le choix s’est présenté à moi : mourir ou vivre. Par amour, j’ai choisi la vie. Et puis, paradoxalement, c’est grâce à ce que j’ai vécu dans la mort que j’ai pu petit à petit revenir à la vie et surtout, me reconstruire physiquement ».

Parce que ce retour à la vie, Jean-Paul Duc le doit à tout un faisceau de personnes et évènements, aux compétences et à la gentillesse de tout le personnel médical, il a décidé d’en faire un livre : Entre la vie et la mort, mon cœur balance. « Ce qui est arrivé dans ma vie et qui peut se produire tous les jours pour chacun d’entre nous, j’ai éprouvé le besoin très fort de le partager mais aussi de délivrer un message et le livre m’a semblé le meilleur moyen ».

… un livre pour alerter

Au-delà de son expérience, au-delà et par son témoignage, Jean-Paul Duc souhaite mettre en garde un maximum de gens : « la crise cardiaque peut arriver n’importe où, n’importe quand, qu’elle peut toucher en un clin d’œil votre père, votre mère, votre ami, votre enfant ou même juste un inconnu que vous croisez dans la rue. En une fraction de secondes, elle ôte la vie. Nous avons des moyens de lutter contre l’hécatombe mais il faut faire encore plus. Beaucoup plus ! »

Depuis, Jean-Paul Duc a entrepris de lever des fonds pour financer des animations permettant l’apprentissage des trois gestes de base qui sauvent des vies. « Il faut que chacun d’entre nous se réveille. Il est tant d’agir tous ensemble ! Car demain, il sera trop tard ».

Au fil des pages, « Entre la vie et la mort, mon cœur balance » se révèle être un touchant hymne à la vie, un témoignage de courage et d’amour qui rappelle à chacun d’entre nous que nous pouvons tous mourir du jour au lendemain, qu’il faut se battre pour la vie et pour vivre… sans jamais avoir peur de mourir.

Pour allez plus loin

Retrouvez Jean-Paul sur son site internet : www.mon-coeur-balance.com

Contact

Jean-Paul Duc

Mail : contact@mon-cœur-balance.com

23 Commentaire(s)

  • clemence 17 septembre 2012 at 17 h 12 min

    bonjour,
    j’ai lu l’article sur le dauphiné. L’histoire m’a intrigué et je voulais savoir ou je peux me procurer le livre car je suis allé dans les librairie de grenoble et ils ne l’ont pas.

    Répondre
    • Pascal 18 septembre 2012 at 15 h 15 min

      Bonjour, sur le lien internet, on aboutit à un site qui vend le livre par correspondance.
      Une réalité à partager.
      Cordialement

      Répondre
    • MERION 19 septembre 2012 at 23 h 02 min

      où peut-on trouver ce livre et combien coûte t’ il ? merci

      Répondre
    • contact@mon-coeur-balance.com 24 octobre 2012 at 11 h 02 min

      A TOUS COEURS

      Bonjour

      Je tiens à vous remercier pour votre écoute et votre intérêt à mon manuscrit.

      Pas reçu de paiement paypal.

      Si vous le désirez, je suis également en mesure de vous faire parvenir l’ouvrage à l’adresse de votre choix contre réception d’un règlement par chèque de Euro 18.50 émis au nom de :
      A TOUS CŒURS avec adresse d’envoi : BP 23 – 19 4 avenue du Léman – 74380 Bonne

      Bien à vous
      De Tout Cœur

      Répondre
  • Garcia Monique 18 septembre 2012 at 16 h 11 min

    suis interessée par livre où peut-on l’acheter?Perpignan FNAC?

    Répondre
  • juju 20 septembre 2012 at 23 h 25 min

    Bonjour
    Peut on payer par cheque et le recuperer dans une grande ville ?
    Je n ai pas de carte bleue.
    J aimerais tellement lire ce livre…
    Merci

    Répondre
  • jean-marie 21 septembre 2012 at 21 h 53 min

    bonjour
    suis interessée par se livre ou peut -on l’acheter

    Répondre
  • Tessier Joël 14 octobre 2012 at 12 h 15 min

    Je pratique l’ harmonisation d’energies afin de rassurer l’Ame et quelle soit
    toujours disponible pour remplir son rôle protecteur !
    Je pense qu’il serait intéressant que Jean Paul compte tenu de son
    expérience , vive cette Harmonisation,pour connaître son avis sur son ressenti !
    J’ai un point d’accueil à Chambéry .

    Répondre
  • Ju 23 octobre 2012 at 21 h 57 min

    Bonjour
    Je suis intéressée par votre livre mais j’aurais 2-3 petites questions à vous poser ?
    Quel mode de paiement acceptez-vous ?
    Quel est le montant des frais de port ?
    A combien reviendrait cet achat ?
    merci par avance
    Bonne soirée

    Répondre
    • contact@mon-coeur-balance.com 24 octobre 2012 at 11 h 07 min

      POUR LES LIBRAIRIES MERCI

      A TOUS COEURS
      Madame Monsieur,
      J’ai bien reçu votre message et vous remercie pour l intérêt porte à mon ouvrage.
      Passer une commande du nombre nous vous envoyons le prix pour le montant du chèque.

      4 livres prix pièce ttc 15.41 euro
      5 à 10 livres prix pièce ttc 14.23 euro
      + Frais d’envoie poste
      Envoie du colis à réception du chèque + facture.
      Intitulé A TOUS CŒURS
      194 AVENUE DU LEMAN
      74380 BONNE
      Pour 1 livre 16.50
      Intitulé : A TOUS CŒURS
      A dresse : 194 avenue du Léman 74380 bonne
      Comptant sur votre compréhension, je reste bien entendu à votre disposition.
      Au 0670278869
      DUC Jean Paul

      Répondre
  • rau 25 octobre 2012 at 21 h 19 min

    Bonjour
    Je suis tres intriguee par votre temoignage
    Je souhaiterais vous rencontrer

    Répondre
  • GIRARDY JULLIAND Maryline 4 novembre 2012 at 18 h 20 min

    bonjour, je viens de terminer la lecture de votre livre. Quel cri d’amour, de vie, de liberté,et de remise en question . Les larmes ont souvent brouillées ma lecture !! La mort apparait sous un voile blanc, lumineux et apaisant. Je suis personnellement persuadée de l’existence des anges, et votre livre me conforte encore dans le bonheur de constater chaque jour leurs « petits signes ». MERCI il faut continuer vos témoignages de l’autre monde pour que chacun sache que la mort et en faite une RENAISSANCE . Merci le 17 juillet , c’est le jour de l’ange VEULIAH, et ce jour là, l’ange accorde : courage, puissance, et meme héroisme. Il permet de surmonter toutes sortes de difficultés. Il ni a pas de hasard !! Bien cordialement et plein de pensées angéliques pour vous et votre famille . MARYLINE

    Répondre
  • ROBERT Angélique 5 janvier 2013 at 11 h 35 min

    Bonjour

    Je souhaiterais lire votre livre.

    J’ai vu qu’il fallait envoyer un chèque à BONNE de 18,50 mais quand est-il des frais postaux ?

    Merci de m’indiquer le prix total.

    J’ai très hâte de vous lire

    Cordialement

    Répondre
    • DUC 16 février 2013 at 12 h 53 min

      A TOUS COEURS

      Bonjour

      Je tiens à vous remercier pour votre écoute et votre intérêt à mon manuscrit.

      Pas reçu de paiement paypal.

      Si vous le désirez, je suis également en mesure de vous faire parvenir l’ouvrage à l’adresse de votre choix contre réception d’un règlement par chèque de Euro 18.50 émis au nom de :
      A TOUS CŒURS avec adresse d’envoi : BP 23 – 194 avenue du Léman – 74380 Bonne

      Bien à vous
      De Tout Cœur

      A TOUS COEURS

      Répondre
  • scherpereel odile 1 octobre 2013 at 14 h 51 min

    je suis entrain de lire votre livre qui est tres émouvant. Tout en le lisant cela m’apporte beaucoup car c’est vrai qu’après la mort on ne sait pas ce qu’il y a… J’ai perdu mon frère il y a deux ans, je suis restée avec mon mari continuellement à ses côtés les deux derniers jours. Je lui parlais de nos parents qui sont décédés depuis plus de trente ans ainsi que de certains de ses copains. Je lui demandais s’il les voyait, je lui demandais de me serrer la main car il ne parlait plus et à chaque fois il me la serrait. Par contre il y a une personne dont je disais son nom, là il se redisait donc j’ai supposé qu’il ne fallait plus dire ce nom. Merci à vous pour ce beau livre et surtout votre courage ainsi qu’à votre famille. Amitiés sincères.

    Répondre
    • DUC 1 octobre 2013 at 17 h 50 min

      Merci ODILE pour votre message qui me fait chaud au coeur.pouvez me dire ce nom qui vous semblait temps le chagriner.
      Bonne soiree

      DUC JP

      Répondre
  • Alexia 3 novembre 2013 at 17 h 23 min

    J’ai lu un article sur vous dernièrement (coop magazine, suisse). J’ ai perdu mon gran-père qui m’était très proche il y a 5 ans déjà mais le vide est toujours vif et parfois la peur qu’il n’y ai rien après me glace et cette année j’ai fait une fausse couche, le deuil est difficile parce que cette vie n’a aucune reconnaissance aux yeux du monde des fois je me dis que c’était juste un cauchemard! J’ai l’espoir qu’ils sont réunis avec tous les autres qui nous sont chers et qui sont déjà parti! Mais parfois je ne peux m’empêcher de douter et me dire qu’ils sont seul, disparu,dissolu dans le vide…

    Votre témoignage m’a fait pleurer mais surtout me réconforte et me fait me dire qu’ils sont heureux et que je les reverrais en temps voulu!

    Merci

    Répondre
  • jeanchri10 22 février 2014 at 19 h 46 min

    est-ce que vous avez déjà fait de(es) témoigne(es) dans une ou des églises

    Répondre
  • begue 11 septembre 2014 at 10 h 37 min

    bonjour
    j’ai vécu la même chose que ce monsieur : crise cardiaque – coma – tunnel lumineux
    j’ai maintenant une maladie cardiovasculaire récurrente que les médecins n’arrivent pas à soigner
    de plus, suite à un accident de voiture où j’ai eu un traumatisme crânien, j’ai fait une régression de 50 ans – je suis retombée en enfance durant 1 mois après avoir perdu toute ma mémoire
    de plus, suite à un accident du travail, j’ai eu une double hernie discale : 5 ans de souffrance : corset – médicaments – rééducation …
    certaines personnes m’ont conseillé d’écrire un livre sur tout ce qui m’est arrivé dans ma vie – d’après elles cela permettrait de donner de l’espoir à ceux qui n’ont n’en plus
    que pensez-vous de cette idée ?

    Répondre
  • jeanchri10 21 septembre 2014 at 20 h 39 min

    Jésus-Christ a dit:<Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu et croyez en Moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et lorsque je m'en serai allé et que je vous aurais préparé une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que là ou je suis vous y soyez aussi(Jean14:1-3) Et Jésus a dit aussi: Je suis la lumière du monde(Jean8:12)

    Répondre
  • sicamois 15 octobre 2014 at 21 h 01 min

    Bonsoir

    habitant Annecy, Je suis intéressé par votre livre, le trouve t’on à la Procure ?

    Cordialement

    Répondre
  • coeur 6 juin 2015 at 16 h 26 min

    Bonjour, je comprends et ressens l’expérience de J.P. Duc car l’ai eu la chance de connaître une NDE. J’en suis restée transformée pour toute cette vie et je SAIS que la LUMIERE existe, je l’ai rencontrée.
    J’ai écrit un livre également qui ne porte pas seulement sur cette « vision » mais aussi sur une partie de ma vie car c’est la mission de cette vie : je dois transmettre ce que j’ai appris (j’étais prof de philo) de mes rencontres extraordinaires ! Mon mari, Dieu… et moi là-dedans? Le terme de dieu n’est utilisé que comme point de départ car je ne crois plus en ce dieu que les hommes ont créé jalous et coléreux mais en le Divin qui est Amour. Mon éditeur a déposé le bilan mais je vais le publier sur le net. Je suis heureuse que de plus en plus de personnes croient dans une vie au-delà de cette vie : la mort n’est qu’un passage vers des plans supérieurs. Je serai contente de rencontrer J.P Duc. Amitiés

    Répondre
    • annick 28 novembre 2015 at 19 h 14 min

      Je viens de perdre mon fils en ce jour du 14 aout 2014. Ce jour maudit.
      ça me réconforte de penser que tout n’est pas fini après. J’ai besoin d’y croire…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>